{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Galerie bouffée d’art

Le plasticien Ahmed Stambouli expose

Une exposition d’art contemporain, replongeant dans l’univers de l’enfance et dans la spontanéité de ses dessins enrichis de symboles, a été inaugurée samedi dernier à Alger par le plasticien Ahmed Stambouli. Organisée à la galerie des «Ateliers bouffée d’art», cette exposition convoque le dessin dans son expression la plus simple et la plus spontanée avec des formes humaines impressionnistes représentant l’enfant africain d’aujourd’hui en plus d’explorer les jeux d’enfant et certains thèmes comme l’immigration. La majorité des toiles de cette série est réalisée sur un collage de pages jaunies d’un livre d’histoire contemporaine sur lesquelles le plasticien exécute des dessins représentant des enfants, des animaux, des jeux avec une restitution de l’impression et de la vision d’un enfant. L’artiste, qui a toujours convoqué l’art rupestre dans ses œuvres, explique s’être inspiré de dessins d’enfants observés dans la rue pour recréer cet univers où «les jeux et les animaux côtoient les barques des migrants». La palette de couleurs de l’artiste, habituellement ancrée dans la terre, s’enrichit de couleurs vives et chatoyantes pour créer un jardin d’enfant. Parfois, certaines œuvres sont quasiment identiques avec des palettes différentes pour créer des jardins différents, explique l’artiste. Le signe reste également un élément essentiel de ses représentations de formes humaines impressionnistes, elles-mêmes souvent composées de symboles africains. Dans cette exposition, l’artiste semble s’affranchir de certains codes habituels. Né en 1957 à Khemis-Miliana, Ahmed Stambouli a poursuivi ses études à l’Ecole supérieure des beaux-arts de Paris, avant d’enseigner à l’Ecole des beaux-arts de Mostaganem.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours