{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Accès sans concours à la formation spécialisée pour les médecins ayant accompli 5 ans de service civil dans le Sud

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohammed Miraoui, a annoncé, lundi à Djanet, que ses services devront procéder prochainement à la signature d'une convention avec le ministère de l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique permettant aux médecins généralistes ayant accompli les cinq années de service civil au niveau des régions du Sud d'accéder à la formation en médecine spécialisée sans passer le concours, et ce dans l'objectif "d'améliorer l'encadrement médical et la prise en charge de la santé du citoyen". Dans une déclaration à l'APS en marge de la visite effectuée par le
ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, en compagnie d'une délégation ministérielle importante à la wilaya déléguée Djanet, M. Miraoui a fait savoir que son département "procèdera prochainement à la signature d'une convention avec le ministère de l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique permettant aux médecins généralistes, ayant accompli leurs missions pour une durée de 5 ans au niveau des régions du sud, d'accéder à
la formation en médecine spécialisée sans passer le concours et ce dans l'objectif d'améliorer l'encadrement médical et la prise en charge de la santé du citoyen". Lors d'une visite d'inspection menée à l'hôpital Ifri (Djanet), le ministre de la Santé a indiqué que l'Etat "a accordé plusieurs avantages aux médecins afin de rejoindre les différents postes se trouvant au niveau des wilayas du Sud", soulignant qu'"il a été décidé de renforcer le transport aérien au profit des malades et d'élargir la convention de jumelage entre des établissements hospitaliers du Sud et les établissements hospitaliers se trouvant au niveau des différentes régions du pays,
notamment au Nord". M. Miraoui a fait état, dans ce sens, de l'ouverture d'une école paramédicale à Djanet. Répondant aux préoccupations de certains jeunes protestataires, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du
territoire, a fait savoir que Djanet "devra être renforcée par un nouveau établissement hospitalier d'une capacité d'accueil de 120 lits". M. Dahmoune avait présidé la cérémonie d'inauguration du lycée Omar Ibn Al-Khattab situé au centre ville de Djanet. Le ministre de l'Intérieur devra poursuivre, en compagnie de la délégation ministérielle, sa visite d'inspection au niveau de plusieurs projets de développement dans différents secteurs au niveau de cette wilaya déléguée.


De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours