{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Italie : le président donne aux partis un nouveau délai pour trouver une majorité

Le président Sergio Mattarella a décidé jeudi de donner jusqu'à mardi aux formations politiques pour s'entendre sur une nouvelle majorité, deux jours après la chute de la coalition formée par la Ligue de Matteo Salvini et le Mouvement 5 Etoiles (M5S). Peu avant l'annonce du chef de l'Etat, le Mouvement 5 Etoiles (anti-système) a donné mandat à ses dirigeants pour négocier avec le Parti   démocrate (PD, centre-gauche) en vue d'un accord de coalition. "Certaines forces m'ont demandé de vérifier" la possibilité d'une majorité au parlement, a expliqué M. Mattarella, au terme de deux jours de consultations avec l'ensemble des groupes parlementaires. Mais il faut faire "vite dans l'intérêt du pays", a-t-il souligné,   annonçant qu'il "tiendra mardi de nouvelles consultations et prendra les décisions nécessaires". Il a averti qu'il donnerait son feu vert uniquement à un exécutif "capable d'obtenir la confiance" du parlement, avec une majorité solide, "autour d'un programme de gouvernement" précis. Car l'Italie est "un grand pays" qui fait face à de nombreux défis: "le début de nouvelles institutions européennes" et "une situation politique et économique internationale incertaine". A défaut, a-t-il reconnu, il n'y aurait plus d'alternative à un retour immédiat aux urnes, une perspective qui l'inquiète car ce scrutin tomberait au milieu de l'élaboration du budget 2020 de la troisième économie de la zone euro, endettée et en panne de croissance. Les promoteurs d'une coalition PD-M5S disposent donc d'un délai supplémentaire de quatre jours. Le chef du M5S Luigi Di Maio, qui mènera les négociations pour son parti,   a égrené 10 points impératifs pour une nouvelle "majorité au service des citoyens".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours