{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le projet « Vision Algérie 2035 » est en phase de finalisation

Le ministre délégué chargé des Statistiques et de la Prospective Bachir Messaitfa a annoncé lundi à Alger que la vision
prospective de l’Algérie à l’horizon 2035 est en phase de finalisation, soulignant que cette stratégie sera un "véritable tableau de bord" pour les différents départements ministériels.S’exprimant en marge des travaux de la rencontre gouvernement-walis, le ministre délégué chargé des statistiques et de la prospective a indiqué que la Vision prospective de l’Algérie 2035 est envoie de finalisation au niveau de son département, précisant que celle-ci fera l’objet de débats et d’enrichissements lors d’une conférence nationale qui sera organisée prochainement.A ce sujet, M. Messaitfa a souligné que des experts algériens vivant en Algérie et à l’étranger, ainsi que des représentants des ministères et des administrations locales seront associés à cette rencontre, sans dévoiler la date et le lieu de cette conférence.Selon le ministre délégué, les participants devront formuler une série de recommandations et de propositions dans le cadre de cette vision prospective, précisant que celle-ci sera "une première pour l’Algérie".S’agissant des autres chantiers de son secteur, il a cité le lancement de l’opération de recensement de la population algérienne dont les résultats
devront être dévoilés durant le quatrième trimestre de l’année en cours pour permettre au gouvernement et aux différents intervenants d’avoir des informations et des statistiques précises concernant l’état de la population.L’autre chantier annoncé par M. Messaitfa est celui de la mise en place des structures locales chargées des statistiques et de la prospection, rappelant à ce propos que le président de la République Abdelmadjid Tebboune avait insisté sur l’importance de disposer de statistiques actualisées et exactes notamment en ce qui concerne l’état de la population, la situation des demandeurs d’emplois, le nombre de malades
chroniques et la scolarisation des enfants, ainsi que la situation sociale de personnes en difficultés.S’agissant de la rencontre gouvernement-walis, il a salué le discours du président de la République prononcé à l’occasion, faisant observer que l’intervention du chef de l’Etat a permis de d’inciter les enjeux et les responsabilités en particulier des autorités locales appelées, a-t-il poursuivi, à s’inscrire dans la vision de développement tracée par le gouvernement."Il est nécessaire de concrétiser l’ensemble des recommandations émises dans le cadre des travaux des ateliers mis en place lors de cette réunion. Avec la volonté politique et les atouts dont dispose le pays nous pouvons aller de l’avant", a-t-il ajouté.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré