{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Saisie de plus de 1800 comprimés psychotropes au port d'Alger

Les agents des Douanes au niveau de l'inspection principale de contrôle des voyageurs au port d'Alger ont saisi plus de 1800 comprimés psychotropes de différents types, a appris l'APS auprès de la direction générale des Douanes algériennes.
Les éléments des Douanes algériennes relevant de l'inspection principale de contrôle des voyageurs au port d'Alger ont procédé, vendredi après midi, lors d'une opération de contrôle de voyageurs en provenance de Marseille (France), à la saisie de 1.876 comprimés psychotropes qui étaient soigneusement dissimulés dans une boite de biscuit à l'intérieur d'un véhicule touristique en provenance de Marseille à bord du navire Taiq Ibn Ziad relevant l'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs
(ENTMV), a précisé la même source. Les service des Douanes au niveau du poste frontalier de Haddada dans la wilaya de Souk Ahras avaient procédé, jeudi dernier, lors de la fouille d'un véhicule, à la saisie d'une quantité considérable de comprimés psychotropes estimée à 5.800 comprimés. Cette opération est la quatrième de son genre effectuée par les mêmes services en une semaine, précise la même source. Depuis 2015, une quantité de 3.993.274 comprimés psychotropes, tous types confondus, a ainsi été saisie, dont 1.2206.921 durant les huit (8) premiers mois de l'année en cours, selon un récent bilan communiqué, lundi dernier à
Alger, par les services de la Direction générale de sûreté nationale (DGSN), lors de la Journée nationale sur les psychotropes.
Présentées par le chef adjoint du service central de lutte contre le trafic de stupéfiants à la DGSN, le commissaire Tarek Tiliouine, a indiqué que ces données confirment la tendance haussière de la consommation et de la contrebande liées à ces produits pharmaceutiques détournés pour un autre usage que curatif. De leur côté, les services des Douanes algériennes ont procédé à la saisie, en 2018, d'une quantité estimée à 123.250 de stupéfiants et psychotropes, contre 54.332 en 2017.


De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours