{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pour condamner les tweets racistes du président Trump

Pelosi engage une résolution démocrate

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a appelé lundi dernier les démocrates à soutenir un projet de résolution condamnant les «tweets racistes» du président Trump à l’encontre de quatre élues du Congrès. Dans une lettre adressée lundi dernier aux démocrates de la Chambre, Nancy Pelosi a annoncé une prochaine résolution pour dénoncer les propos aux accents xénophobes du chef de la Maison-Blanche qui s’en est pris à ces représentantes, estimant qu’elles devaient « retourner à leurs pays infestés de criminalité pour aider à les réparer «. Le président faisait référence à Rashida Tlaib, Ilhan Omar, Alexandria Occasio-Cortez et Ayanna Pressley, quatre élues démocrates issues de minorités et qui se caractérisent par des positions très à gauche.»Tellement intéressant de voir des membres femmes démocrates (progressistes) du Congrès qui, à l’origine, viennent de pays dont les gouvernements constituent une catastrophe complète et totale, les pires, les plus corrompus et ineptes du monde dire haut et fort et vicieusement au peuple des Etats-Unis, la plus grande et la plus puissante nation du monde, comment notre gouvernement doit être dirigé», a tweeté dimanche dernier le président américain. Nancy Pelosi a estimé que la Chambre des représentants «ne pouvait permettre une telle caractérisation des immigrés», appelant les élus républicains à se joindre à l’initiative des démocrates pour condamner «les tweets xénophobes du président Trump».
Qualifiant ces mêmes propos de «scandaleux», la cheffe de file de la majorité démocrate à la Chambre, a déclaré qu’au lieu de s’attaquer à ces élues, le président aurait fait mieux « de travailler avec le Congrès pour une politique d’immigration humaine qui reflète les valeurs américaines». Selon la presse américaine parue lundi dernier, la résolution devrait constituer un test pour les nombreux républicains qui ont sévèrement critiqué les propos du président Trump.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours