{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Mohamed Arkab à Annaba

Cap sur les énergies renouvelables

Le gouvernement a décidé la création d’un Commissariat aux énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, lors de sa visite d’inspection à Annaba, une visite qui s’inscrit dans le cadre de la prise en charge du secteur, mais surtout pour s’enquérir par lui-même du développement aussi bien quantitatif que qualitatif de ce secteur névralgique, dans le quotidien de cette wilaya qui vit un boom dans la réalisation de projets urbains.
Dans ce sens, la visite de Mohamed Arkab a été orienté vers la nouvelle-ville de Draâ Errich, qui compte des milliers d’habitations, tous segments confondus. Ayant eu un aperçu sur le schéma général du secteur, en matière de raccordement aux deux énergies, gaz et électricité, le ministre, sans afficher sa satisfaction quant à la présentation bien éloquente des responsables respectifs de la wilaya de Annaba, chacun dans son domaine. Ces derniers, qui ont fait état du raccordement à 100% de milliers de logements, divers segments en électricité, pendant que d’autres sont en cours de l’être, en attendant que les autres projets, soient lancés. Ce schéma général de l’alimentation en ces deux énergies et les délais de réalisation surtout, bien qu’ils soient loués par le ministre, demeurent néanmoins insuffisants. Présentant leurs affiches, les cadres relevant du département de Arkab, ont fait état de solutions provisoires, dans l’attente de l’achèvement de certains ouvrages. Une initiative appréciable pour le ministre qui n’a pas omis de signifier que le provisoire ne doit pas durer. Mohamed Arkab s’est montré inflexible sur la question, demandant aux cadres de son secteur à Annaba, de lui donner du concret. «Parlez-moi de la qualité du travail, mais surtout du timing», a-t-il exigé, en expliquant que «plus la nouvelle- ville avance, plus on a besoin de sources énergétiques pour éviter les problèmes. C’est pourquoi on doit redoubler d’efforts, éliminer toutes les contraintes et chercher toutes les solutions possibles pour alimenter les foyers de la nouvelle-ville», a-t-il dit.
Celle-ci, dont la première phase compte plus de 19 000 unités de divers segments, avec plusieurs équipements est, déjà alimentée aux deux énergies, gaz et électricité. Évoquant les énergies renouvelables, le commis de l’Etat a loué les efforts consentis dans ce domaine, puisque les responsables s’orientent vers l’usage des énergies dites amies de la nature, le photovoltaïque, notamment à la nouvelle- ville de Draâ Errich. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours