{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

DES TEMPÉRATURES JUSQU’À 47°C ATTENDUES À L’OUEST DU PAYS

Danger sur les personnes vulnérables

En cas de coup de chaleur, il est recommandé de consulter en urgence un médecin.

Avec les températures caniculaires qui affectent le pays ces derniers jours, les enfants en bas âge, les personnes âgées et les malades chroniques sont sujets à risques. Selon le bulletin météorologique spécial (BMS) de l´Office national de météorologie (ONM), les températures devraient dépasser les 40 degrés, aujourd´hui et demain dans les régions intérieures de l´ouest et du centre du pays. Les wilayas concernées par cette hausse des températures sont Sidi Bel Abbès, Saïda, Mascara, Relizane, Chlef, Tissemsilt, Aïn Defla ainsi que les régions sud des wilayas de Tlemcen et Aïn Témouchent. Les températures atteindront localement les 47 degrés, selon le bulletin qui précise également, que les plus fortes températures situées entre 44 à 47 degrés seront enregistrées dans les wilaya de Relizane et de Chlef. Aussi, il est recommandé notamment la fermeture des volets et les rideaux des façades des logements exposées au soleil, le maintien des fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et d´éviter de sortir aux heures les plus chaudes. En outre, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière recommande de ne sortir, en cas de besoin, que tôt le matin ou tard le soir, de mettre des vêtements légers et amples, ainsi que de rester à l´ombre à l´abri d´une exposition prolongée au soleil. Par ailleurs, il est conseillé de prendre plusieurs douches par jour, de boire suffisamment d´eau, en évitant les boissons très sucrées ou à forte teneur en caféine, ainsi que d´éviter les activités extérieures (sport, jardinage, bricolage..). Aussi, le communiqué du ministère énumère les différents symptômes qui peuvent indiquer un coup de chaleur, comme les maux de tête, l´envie de vomir, la soif intense, une peau anormalement chaude, rouge et sèche, ainsi que la confusion mentale. Dans le cas de l´apparition de ces symptômes, le ministère recommande aux concernés d´agir rapidement, en appelant les secours (Samu, Protection civile) et en attendant leur arrivée, de transporter la personne présentant l´un des ces symptômes dans un endroit frais, de lui donner à boire et de l´asperger d´eau fraîche (ou la couvrir avec un linge humide) et l´éventer (l´aérer). En effet, en raison de la vague de chaleur sévissant ces derniers jours, les citoyens font tout ce qu´ils peuvent pour se rafraîchir. Les climatiseurs tournent à plein régime. Les restaurants, plages et marchands de glace enregistrent, quant à eux, un rush de citoyens impressionnant pour ce début de vacances. Il en est de même au niveau des plages autorisées à la baignade. Non loin de là, les salons glaces et autres services de restauration affichent continuellement et jusqu´à des heures tardives une affluence massive de vacanciers venus se désaltérer et se rafraîchir. Jus, limonades, glaces et sorbets se vendent comme des petits pains. Une aubaine pour les commerces saisonniers qui comptent sur cette présence massive de citoyens pour renflouer leurs caisses. Cela n´empêche pas, cependant, certains commerçants peu scrupuleux de profiter de la situation pour pratiquer des prix exorbitants au grand dam des consommateurs qui découvrent à la fin leurs notes salées. Par ailleurs, et toujours au titre de registre du commerce, ne cesse de prospérer depuis quelques années un marché juteux. Celui de la commercialisation des climatiseurs. Le marché progresse à une vitesse fulgurante. Les gammes se diversifient pour être accessibles à toutes les bourses.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours