{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La brise du changement est passée par là

Le foot a sa magie, il fait résumer tous les espoirs et les attentes d’un peuple à travers la joie de la victoire.

Toutes les Algériennes et tous les Algériens vivent un instant d’enivrement, un moment d’extase et d’euphorie qui frise l’invraisemblable.
L’Algérie est championne d’Afrique, un événement majeur, voire historique après 29 années de disette et de choux gras. Belmadi et ses cadets ont su transformer l’Algérie en une somme d’apothéose et d’envoûtement indescriptibles.
Les Algériens ont cru en leur potentiel et en leur énergie créatrice, la récompense était leur alliée par excellence.
Le stoïcisme qui a été démontré lors de la 19ème édition de la coupe d’Afrique des nations par les Guerriers du désert renseigne sur la détermination et la volonté de transcender les difficultés et les impasses qui se dressent face à l’ambition et l’attente légitime des pans entiers de la société pour en faire un instant de victoire et de prouesse inéluctable.
La hargne de vaincre, la force de conviction ont été le maître-mot du challenge réussi de la sélection nationale qui a fait preuve de combativité et de sacrifice suprême.
Les efforts et le travail ont été récompensés de la manière la plus extraordinaire qui puisse exister dans ce genre d’occasions et de circonstances.
La victoire qui a mis tous les Algériens et toutes les Algériennes dans un état d’euphorie sans précédent, montre que le pays reprend ses ressorts et il veut en découdre avec le fatalisme politique et certains desiderata imposés par une pratique politique infâme et mortifère.
L’Algérie nouvelle est en train de se relever, elle reprend ses droits, elle affiche sa volonté de rompre avec un passé sclérosé et régressif.
L’ambiance générale est au changement de pratiques politiques d’un système grabataire et despotique.
La nouvelle dynamique qui fait son bonhomme de chemin avec une mobilisation populaire si rare à travers l’élan du 22 février a inculqué, voire insufflé à la société entière un esprit dont la détermination et la mobilisation sont devenues un instrument de choix pour engager une véritable rupture avec un statu quo piteux et nauséabond.
L’une des expressions de ce sursaut salvateur apparaît à travers le foot comme quintessence d’une nation qui veut faire preuve d’un combat pour une victoire digne des peuples qui veulent transmettre un message fort de leur réveil et de leur détermination à s’atteler à la tâche pour construire et développer leur propre nation et la hisser au rang des nations dignes de respect.
Le slogan de « yetnahaw ga3 » a pris le dessus même dans cette coupe d’Afrique des nations où l’ensemble des supporters algériens l’avait reformulé en « neghelbouhoum ga3 », c’est une manière de garder le même élan du Mouvement populaire du 22 février et maintenir la flamme de ce dernier comme une forme de stimulus dans le processus de changement qui se fait sentir dans toutes les disciplines et les secteurs.
Mais le foot a sa magie, il fait résumer tous les espoirs et les attentes d’un peuple à travers la joie et la victoire comme signe d’un mouvement positif vers le changement et la transformation de la société toute entière.
La victoire de la sélection nationale durant la finale de la coupe d’Afrique des nations apporte une réponse si manifeste et claire quant à une nouvelle dynamique qui se déroule avec sérénité et pacifisme dans les rues de l’Algérie pour exiger un changement du régime et aspirer à asseoir les jalons d’une nouvelle République du travail, du progrès et de la justice sociale.
L’événement footbalistique peut paraître comme un feuilleton éphémère, alors que l’ambiance générale de la société est pour beaucoup dans ce processus de victoire, de liesse et de joie qui se répandent d’une façon ostentatoire dans les rues et les villes de l’Algérie comme signe de dignité, d’orgueil et de témérité.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours