{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

L’Usine peugeot citroën à oran

La première voiture en 2020

L’usine produira 50.000 unités/ an dans un premier temps, puis atteindra crescendo les 75.000 unités dans une seconde étape.

Le Groupe automobile PSA vient de lancer officiellement le chantier de son site industriel sur le sol algérien, à la faveur d’une cérémonie à laquelle a participé une forte délégation du constructeur français Peugeot Citroën PSA. Jean-Christophe Quemard, membre du Directoire du Groupe PSA et Executive Vice-Président de la zone Afrique-Moyen-Orient a procédé à la pose de la première pierre de cet important projet industriel, dénommé PCPA ou Peugeot Citroën Production Algérie, implanté sur le site de Tafraoui, à quelques encablures seulement du chef-lieu de wilaya.
L’évènement a vu également la présence de Mustapha Hamoudi, Directeur général du développement industriel et technologique auprès du ministère de l’Industrie et des Mines. La cérémonie qui a en outre vu la présence d’une forte délégation d’officiels a sonné le coup d’envoi des travaux de l’usine qui s’étale sur une surface de 120 ha. Cette aire sera plus tard appuyée par quelque 584 ha sur lesquels sera bâtie la future zone de sous-traitance. La première voiture produite, aux normes PSA, sur ce site sera commercialisée dans le courant du premier semestre 2020. Disposant d’une piste d’essai, l’usine produira 50 000 unités/ an dans un premier temps, puis atteindra crescendo les 75.000 unités dans une seconde étape. Les dirigeants de PSA attachent une grande importance à l’émergence d’un tissu local de sous-traitants et d’industriels capables de fournir, pour les besoins locaux et internationaux, des pièces conformes aux standards du constructeur. La production passera, à moyen terme, du SKD au CKD, avec en parallèle une croissance de l’intégration locale qui atteindra les 15% sur trois ans, puis les 40% sur les six ans à venir.
L’on rappelle que c’est en marge du Comefa (Comité mixte économique franco-algérien) le 12 novembre 2017, que le Groupe PSA a signé, avec ses partenaires algériens, les sociétés Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise nationale de production de machines outils PMO l’accord de coentreprise, Pcpa, pour l’installation d’une usine de production en Algérie. Finalement, et à la faveur de ce coup d’envoi des travaux du chantier de l’usine, PSA réaffirme sa détermination de reconquérir sa place naturelle sur le marché automobile algérien, soit 20% de parts dans un marché qui engloutit, après l’arrêt des importations de véhicules, près de 150.000 unités/ an.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours