{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Affaire Tahkout

Les cadres de l’Onou devant le juge

Cette affaire a engendré une poursuite judiciaire contre 38 personnes dont trois salariés du groupe Tahkout.

L’affaire Tahkout a drainé plusieurs responsables devant la justice. Après la mise en détention provisoire de l’homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, son fils et ses deux frères, le 10 juin dernier, ce sont les
cadres de l’Office national des œuvres universitaires qui ont été présentés hier, par les éléments de la Gendarmerie nationale, devant le parquet du tribunal de Sidi M’hamed. Et ce en plus de la mise sous mandat de dépôt du directeur des œuvres universitaires de Tipasa et le directeur des œuvres universitaires d’Alger-Ouest. Dans ce sillage, cette affaire a engendré une poursuite judiciaire, contre 38 personnes, dont trois salariés du groupe Tahkout, 19 d’entre eux ont été mis sous mandat de dépôt, sept sous contrôle judiciaire et 19 autres en liberté provisoire.Il sont poursuivis pour « dilapidation de deniers publics, de la mauvaise exploitation délibérée de la fonction dans le but de fournir des avantages indus à autrui en violation des lois et règlements, conflit d’intérêts avec violation des procédures en vigueur des marchés publics basées sur les règles de transparence, de la concurrence honnête et objective, pour signer des contrats et établir des transactions et avenants contraires à la réglementation en vue de fournir des avantages injustifiés à autrui ».Dans ce cadre, l’affaire Tahkout a éclaboussé plusieurs hauts responsables, à l’image de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, l’ancien ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zalène, l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, l’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh et plusieurs anciens walis et d’autres en poste.Pour les
observateurs, l’étendue de cette affaire dans les hautes sphères de la politique et de l’administration s’explique par la montée fulgurante des affaires Tahkout qui, en quelques années à peine, a réussi à se hisser à la tête du monopole du réseau de transport universitaire et à se faire un place en or dans le secteur du montage automobile. Ils considèrent, qu’une telle réussite n’a été possible qu’avec de puissants appuis et des parrainages.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours