{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Propositions pour le dialogue national inclusif

Makri veut des garanties

«Il est nécessaire que le pouvoir prenne des mesures en signe d’apaisement afin de donner une chance au dialogue auquel il ne cesse d’appeler depuis plusieurs mois.»

«La balle est dans le camp du pouvoir, c’est à lui d’avancer des garanties pour l’organisation d’élections libres et transparentes» c’est ce qu’ a déclaré Abderrezak Makri, lors de l’ouverture, ce samedi , de la 3e session ordinaire du parti, à Alger.
Indiquant que « les partis d’opposition, ont réussi à dresser une feuille de route claire, lors du dernier forum pour le dialogue national» insistant sur la position du parti concernant l’émergence des 13 personnalités du forum civil pour le changement, Makri a été on ne peut plus clair, en annonçant que le « MSP ne croit pas aux miracles réalisés par les personnes, avec tout le respect pour les bonnes volontés, mais nous sommes convaincus qu’il est indispensable de se diriger vers un dialogue inclusif sans aucune ligne rouge, y compris le départ du chef de l’Etat».
En réponse à ceux qui ont critiqué cette position, Makri a tenu à préciser que «le MSP continuera à jouer un rôle positif , en favorisant le principe de donner la parole au peuple à travers des élections libres» Avant de revenir sur les accomplissement du Hirak, soulignant que «le MSP valorise toutes les avancées du Hirak, qui ont vu l’émergence d’un nouveau citoyen algérien qui s’intéresse désormais à la chose publique et politique, la libération des partis politiques et les organisations qui étaient sous contrôle du régime, la levée de la pression sur les médias ainsi que le grand travail qu’a fait l’institution militaire».
Dans le même sillage, le président du MSP attire l’attention sur «les risques et les dangers qui peuvent découler de cette situation de blocage politique, où les dirigeants actuels, tenteraient de maintenir l’ancien régime et de voir surgir une autre bande d’opportunistes plus véreuse que l’ancienne. Dans ce cas, ces derniers se retrouveront très vite devant une crise économique aiguë, en moins de deux ans» insiste - t- il.
Dans ce contexte, Makri a estimé qu’« il est nécessaire que le pouvoir prenne des mesures en signe d’apaisement afin de donner une chance au dialogue auquel il ne cesse d’appeler depuis plusieurs mois». Makri a appelé, a cet effet, à « la libération des détenus d’opinion comme l’une des mesures que le pouvoir est tenu de prendre pour prétendre ouvrir des pistes pour une solution à la crise politique et institutionnelle que traverse le pays».
Pour étayer ses propos, le président du MSP revient sur la nécessité d’obtenir des garanties et estime qu’elles seraient «bénéfiques dans la mesure où elles devraient permettre de parvenir à une solution à la crise politique actuelle qui n’a que trop duré, elles seront la seule garantie d’une élection présidentielle dans la sérénité. Si ces mesures sont réalisées, on pourra ensuite aller vers d’autres mesures qui permettent de tenir une élection présidentielle. Un objectif qui nécessitera d’abord des concertations entre le pouvoir et l’opposition pour s’entendre sur une personnalité capable de diriger le dialogue national».
Et d’ajouter «il faut aller vers le changement du gouvernement à travers des concertations également, puis il faut aller vers un dialogue où il n’y aura pas de limites, y compris autour de cette question du départ du président par intérim Abdelkader Bensalah et ce avant d’arriver à l’amendement de certaines lois, telles que la loi électorale et celle des partis politiques et l’installation de la commission nationale indépendante de la supervision et du contrôle des élections». En somme, le parti de Makri s’agrippe à la feuille de route découlant du forum national pour le dialogue, et appelle à travers un communiqué rendu public ce samedi, les participants à y adhérer et s’attend à un écho favorable de la part du pouvoir en place.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours