{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Inédite liesse populaire au retour des nouveaux champions d’Afrique

Un délire national !

Au lendemain de la victoire, après avoir remporté le premier titre de champion d’Afrique, les Guerriers ont défilé dans les rues d’Alger devant une foule impressionnante.

Un bonheur à l’état pur a frappé à nos portes. L’épidémie de la fièvre du « ballon rond » s’est répandue autour de nous. Yes, on a gagné ! Après avoir remporté la coupe d’Afrique des nations, (CAN), Nos héros sont rentrés hier. Notre Equipe nationale de football, a fait un tour triomphant au centre de la capitale, sous les acclamations de la foule algéroise. Une explosion de joie. Des centaines de milliers de supporteurs de tous âges, ont célébré l’Equipe nationale, hier en début d’après-midi. Ils sont venus des quatre coins de l’Algérie pour accueillir leurs « héros » ! Sous un soleil de plomb, les champions de mama Afrika, ont fendu la foule au son des « One two, three, viva l’Algérie ». Impressionnant et magique. Au lendemain de la victoire, après avoir remporté le premier titre de champion d’Afrique, les Verts ont défilé dans les rues d’Alger devant une foule impressionnante. Sous ses applaudissements, ils ont paradé au cœur de la capitale. Alger n’était plus blanche, mais plutôt verte de drapeaux. Les supporters, rencontrés au cœur d’Alger, dont la majorité a accompagné les Verts depuis le début de la Coupe, et d’autres ont même pris des billets d’avion pour Le Caire, se disent heureux des résultats... «C’est un rêve qui se réalise, je suis plus qu’heureux ! Nous sommes les champions. Nous méritons cette victoire», lance un des jeunes supporters... Une pierre deux coups, Riyad Mahrez et ses coéquipiers étaient en mode « vainqueurs », ils ont pu conquérir les cœurs et remporter la Coupe. Depuis leur retour, ils font beaucoup parler d’eux, certes pour leur qualité de jeu, mais également pour leur complicité et simplicité ! Notre Equipe nationale vient tout juste d’être auréolée de son deuxième titre africain à l’issue de la CAN, qu’elle a remportée en finale contre les Sénégalais, en Egypte au Caire. Kheïreddine Zetchi, président de la Fédération algérienne avait indiqué qu’il y aura beaucoup de monde à attendre les Verts dès leur retour, effectivement, il n’avait pas tort, puisque des milliers d’Algériens ont été au rendez-vous. La deuxième étoile africaine des Fennecs arrive dans un moment très particulier, précisait, le président de la Fédération, alors que le pays connaît un mouvement de contestation politique inédit depuis fin février. « Cette victoire va très certainement insuffler un souffle nouveau », a-t-il estimé, ajoutant que la prestation de ses joueurs s’est aussi réalisée sous l’impulsion de cet extraordinaire élan populaire qui est en train d’emmener l’Algérie vers des jours meilleurs... Si les joueurs ont unanimement reconnu l’importance du Hirak dans leur épopée, un nom est sur toutes les lèvres pour expliquer la raison de cette renaissance sportive: Djamel Belmadi. L’homme le plus applaudi. Dans ce même sens, on note, que nos héros, sont arrivés vers 14 heures à l’aéroport Houari Boumediene et de là ils ont entamé leur grandiose parade. Le capitaine Mahrez, trophée à la main, le président de la FAF Kheïreddine Zetchi et le sélectionneur national Djamel Belmadi étaient les premiers à descendre de l’avion. La délégation algérienne a été accueillie à son arrivée par Noureddine Bedoui, Premier ministre et Raouf Bernaoui, ministre de la Jeunesse et des Sports, ainsi que des membres du gouvernement. Après avoir salué les supporters, un déjeuner officiel, au Centre international de conférences d’Alger, en l’honneur des joueurs et du staff, avec à sa tête le sélectionneur Djamel Belmadi a été organisé. Les hommages et reconnaissances rendues à Belmadi sont très remarquables. « Il mérite tous les éloges, c’est grâce à lui qu’on en est là. Il nous a suivis depuis le début. Il a reconstruit l’équipe, il a tout fait ! C’est sûr que les acteurs, ce sont nous, mais autour tout était parfait. Il faut lui rendre hommage parce qu’il y est pour beaucoup », avait déclaré Riyad Mahrez. De leur côté, les supporters des Fennecs, n’ont pas cessé de glorifier les Verts à leur tête Belmadi, ils ont célébré la victoire toute la nuit dans une ambiance festive, du vendredi dans une ambiance de folie…

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours