{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Vente illégale des logements sociaux

La wilaya d’Oran ouvre deux enquêtes

À Oran, près de 150 800 logements sociaux seront distribués cette année.

La wilaya d’Oran, par le biais du wali Mouloud Cherifi, vient d’instruire les services sécuritaires spécialisés les invitant à ouvrir des enquêtes sur des logements sociaux attribués récemment qui, selon des informations parvenues à la wilaya, auraient été vendus par la suite. La même instance (la wilaya d’Oran,Ndlr) a, dans le même sillage, ordonné l’ouverture des enquêtes administratives tournant autour des ventes illégales desdits logements. Ce qui a motivé le wali à recourir à un tel procédé est le fait que «ces logements ont été mis en vente via les réseaux sociaux et la Toile, l’Internet».
Le but principal de cette décision est de prendre des mesures à la hauteur de l’événement étant donné que «les habitations sociales attribuées sont interdites de vente ni ne feront l’objet de location à des tierces personnes». Dans cette vaste opération, les journalistes, ayant rapporté ou encore ceux détenant de telles informations, sont invités à se mettre de la partie en apportant, dans leurs écrits et enquêtes, leurs témoignages, aux fins de faciliter la tâche aux enquêteurs dans le but de stopper un tel comportement, la vente des logements sociaux. C’est une première dans la wilaya d’Oran en lançant cette opération, ouverte sur deux fronts.
La première est à caractère judiciaire, tandis que la deuxième est administrative. Selon la réglementation, le logement social attribué ne fera, dans tous les cas, aucunement l’objet d’un quelconque marchandage ni encore moins l’objet de commercialisation, sinon sa vente est strictement interdite. Tout bénéficiaire ayant cédé son logement risque contre quelques sous de se retrouver «sans logement». Sinon comment interpréter le fait que le «bénéficiaire » procède à une telle transaction en vendant le logement qui lui a été attribué dans le cadre des différentes opérations de relogement.
Cela sous-entend que «le bénéficiaire n’est pas dans le besoin du logement en vendant l’habitation dont il a bénéficié». D’ailleurs, la wilaya a, dans ce sillage, redoublé d’efforts pour satisfaire la forte demande. En chiffres. Près de 150 000 logements sociaux seront distribués durant l’année 2019 dans la wilaya d’Oran. La direction générale de l’Office de promotion et de gestion immobilière a souligné que «2019 est l’année de continuité des programmes de logements gérés par l’Opgi», indiquant que ces logements, répartis sur 16 projets disséminés à travers les différentes daïras de la wilaya d’Oran, concernent les programmes de Résorption de l’habitat précaire (RHP) et la formule LPL, Logement public locatif.
Pour ce qui est du logement promotionnel aidé (LPA), le même responsable a fait savoir que 154 logements seront également attribués durant l’année en cours, ainsi que 100 logements du type social participatif (LSP) des programmes en retard, ce qui permet de clore ainsi, définitivement, cette ancienne formule. Aussi, neuf immeubles au centre-ville d’Oran, notamment à la rue Mohamed-Khemisti et la rue Larbi-Ben Mhidi, bénéficieront d’une opération de réhabilitation, ainsi que trois autres au niveau de la zone de la Pêcherie d’Oran.
En 2018, 15 immeubles à la rue Mohamed-Khemisti et 29 autres à la rue Larbi-Ben M’hidi ont été réceptionnés, fin 2018. Ces immeubles ont bénéficié d’une réhabilitation lourde comprenant la façade des immeubles, l’intérieur des logements, ainsi que l’étanchéité des toits.
Concernant les ventes par désistement, l’on saura que «quelque 6 000 dossiers ont été régularisés, ajoutant que des brigades de l’Opgi ont été constituées pour détecter les indus occupants des logements du parc de l’Office et recenser les logements inoccupés». L’activité de l’Opgi durant l’année 2018, s’est soldée par l’attribution de 11 500 logements LPL et deux programmes de logements LPA, à savoir 189 et 154 logements qui ont été réceptionnés.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours