{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Dernière ligne droite pour les candidats

Le bac de la révolution

Plus de 674 000 candidats se présenteront aux épreuves du baccalauréat (session 2019) à travers tout le territoire national, répartis sur 339 centres de déroulement.

C’est un bac aux relents de révolte qui aura lieu aujourd’hui. Les candidats passeront cet examen fatidique dans un climat inhabituel. Celui-ci est ainsi marqué par une agitation manifeste. Le coup d’envoi des épreuves sera donc donné dès le début de cette matinée dans un contexte délicat. Par conséquent, c’est sous le mot d’ordre « vigilance » que se déroulera cet examen à l’importance capitale. Afin de garantir une surveillance sans faille, tous les moyens matériels et humains ont été mis en place. Les responsables du département de l’Education nationale n’ont ainsi pas ménagé leurs efforts afin de renforcer encore plus la surveillance du bac, pendant une période de cinq jours. Un défi qui comme à chaque session, ne s’annonce pas aisé. D’un autre côté, si l’on se fie aux assurances du premier responsable du secteur, Abdelhakim Belabed, il n’y a aucune raison de s’en faire ou de penser au pire. Ce dernier a affirmé qu’avec toutes les mesures prises, les chances, de constater de graves dépassements, demeurent minimes. Pour éviter les aléas que pourrait éventuellement engendrer cet examen, le ministère a fait savoir que « les procédures habituelles seront reconduites cette année, à l’instar de la demi-heure supplémentaire et des deux sujets au choix pour chaque matière et chaque filière ». En ce qui concerne l’heure d’ouverture des centres d’examen du baccalauréat, Abdelhakim Belabed a rappelé que les portes seront ouvertes à 7h30 et l’entrée pour tous les candidats se fera à 8h00, soulignant que les retardataires pourront, jusqu’à 8h30, rejoindre les classes d’examen avec la consignation de leurs noms sur des registres de retard. Le ministre a tenu à préciser qu’aucun retard ne sera autorisé au-delà de cette heure. « Les mêmes dispositions sont applicables pour les épreuves de l’après-midi, qui débuteront à 15h00, a-t-il ajouté, expliquant que l’ouverture des portes aura lieu à 14h30 et que tout candidat retardataire verra son nom consigné sur le registre prévu à cet effet », a-t-il enfin précisé. La direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn) a, pour sa part, communiqué que la sécurité sera confortée avec la mobilisation de plus de 18 000 policiers à travers le territoire national. Les différentes unités de police mobilisées à cette occasion veilleront à la sécurisation des centres d’examen et des périmètres avoisinants relevant de leur territoire de compétence ». La même source a ajouté qu’il est également question « d’assurer l’escorte des sujets et des feuilles d’examen et le renvoi des colis vers les centres de compostage». Selon le dernier communiqué du ministère de l’Education nationale, plus de 674 000 candidats se présenteront aux épreuves du baccalauréat (session 2019) à travers tout le territoire national, répartis sur 2339 centres de déroulement. Sur les 674 831 candidats dont 411 431 scolarisés et 263 400 libres, 54,56 % sont des filles, a-t-on signalé.
Aussi, 4 226 candidats détenus passeront également les épreuves du baccalauréat, répartis sur 43 établissements pénitentiaires agréés par le ministère de l’Education nationale en tant que centres d’examen, sous la supervision de l’Office national des examens et concours (Onec). Les téléphones cellulaires et tout autre appareil numérique appartenant aux candidats seront confisqués avant l’entrée en salle des élèves. Pour rappel, le premier responsable du secteur, Abdelhakim Belabed, a instruit tous les responsables relevant de toutes les directions de l’éducation d’ouvrir l’enveloppe contenant les sujets des épreuves du bac en même temps. Il a en outre averti que toute personne qui serait responsable de la diffusion des sujets sur les réseaux sociaux, fera inévitablement l’objet de poursuites judiciaires.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours