{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le face-à-face

Comme on se retrouve

Belmadi se montre prudent devant une équipe sénégalaise, qui sera très motivée pour réaliser son premier succès face à l’Algérie en phase finale de la CAN. En face de lui, une vieille connaissance, le sélectionneur des Lions de la Téranga, Aliou Cisssé. Ce dernier a refusé hier de donner une importance particulière à ce match face à l’Algérie, qui « n’est pas une obsession ».

Djamel Belmadi «Match important, mais pas décisif» 

Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, affirme que le match face au Sénégal sera « important, mais pas décisif ». « Ce match contre le Sénégal est attendu par tout le monde, ce sera une confrontation entre deux équipes, avec un gros potentiel, qui ont bien démarré le tournoi. Il y aura des joueurs des deux côtés connus sur le plan international. Ça a été toujours de belles confrontations, des oppositions de qualité, assez équilibrées. On se prépare avec beaucoup de concentration. C’est un match important, mais pas décisif », a indiqué Belmadi hier en conférence de presse. « On sait que nous avons eu des soucis à chaque début de CAN. Il fallait bien ne pas tomber dans le piège du match inaugural, avec tout le respect que j’ai pour le Kenya, très difficile à manœuvrer. Il y a un travail qui a été fait depuis longtemps, je suis très satisfait de cette victoire, mais il n’y a pas d’euphorie. Il y a un gros morceau qui nous attend ce jeudi, il va falloir être à 200% face au Sénégal. » Evoquant son prochain adversaire qui n’a jamais réussi à battre les Verts en phases finales de la CAN, Belmadi s’est montré prudent devant « une équipe qui sera très motivée » pour réaliser son premier succès. « Le fait que le Sénégal n’ait jamais pu s’imposer contre l’Algérie constituera une motivation supplémentaire pour eux. C’est un match difficile. Le Sénégal est bien renforcé dans toutes les lignes. Je refuse de qualifier cette rencontre de finale avant la lettre, on est loin du compte », a-t-il souligné. Avant d’enchaîner à propos du sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé : « C’est une vieille connaissance, on est de la même génération. Nous avons joué l’un contre l’autre en catégories jeunes en France. Aliou est un entraîneur à la hauteur de son équipe. Très discipliné, je le respecte beaucoup. Ce sera avec beaucoup de plaisir que nous abordons ce match. » Belmadi a refusé, par ailleurs, de se focaliser sur le reste du parcours, estimant que l’urgence est de se concentrer sur ce rendez-vous face au Sénégal.

Aliou Cissé « Un test pour mon équipe »

Face à l’Algérie, le Sénégal passe un « test », a assuré hier son sélectionneur Aliou Cissé qui, au diapason de son homologue des Fennecs Djamel Belmadi, a déminé le terrain à la veille du premier choc de cette CAN. « C’est un test pour le Sénégal, et on espère le réussir. Si on veut être une grande nation du foot, il faut battre toutes les équipes. On a à cœur de faire un bon résultat », a déclaré le technicien aux dreads. « Je pense que ça devrait le faire. Il n’y a pas d’obsession sur l’équipe algérienne. On se prépare pour aller le plus loin possible », a poursuivi l’ancien joueur du PSG. « Les deux équipes ont un certain potentiel, et qui ont bien démarré, avec des individualités ici et là. Mais il reste un troisième match dans le groupe. C’est un match important, mais pas décisif », lui a répondu le coach algérien. Les Lions enregistreront le retour de suspension de leur attaquant Sadio Mané, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool cette saison. « Le retour de Sadio Mané peut nous apporter un plus. Il fait partie de nos leaders. Il est prêt », a expliqué Cissé.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours