{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tunisie - Angola aujourd’hui à Suez (Egypte)

Giresse et le rêve de Vasiljevic

Les matchs du groupe « E » de la CAN qui se déroulent en Égypte, débuteront aujourd’hui avec une première confrontation entre la Tunisie du coach français Alain Giresse et l’Angola du coach serbe Srdjan Vasiljevic. Pour le sélectionneur Alain Giresse arrivé à la tête de la sélection en décembre 2018, l’objectif est de remporter le titre en Égypte, sélection qu’elle a devancée lors des éliminatoires. Quant au coach serbe de l’Angola, celui-ci parle de la permission d’avoir un rêve à réaliser.

Le podium, rêve des Angolais
Là, il est important de rappeler que l’Angola est une habituée de la coupe d’Afrique des nations. La sélection joue sa 8e CAN. Malheureusement, l’équipe n’a pas encore pu se hisser sur le podium. Ce sera sans doute le but à atteindre lors de cette édition. D’où ce « rêve » dont parle le sélectionneur de cette équipe des Palancas Negras « Les Antilopes noires », Vasiljevic.
Lors d’une conférence de presse tenue, hier, à Suez, le technicien serbe n’a pas focalisé son attention sur le résultat mais sur la prestation de ses joueurs. « La Tunisie dominera le match de demain et l’Angolan’aura pas la chance de renverser la vapeur, surtout avec les absences de certains joueurs importants à cause des sanctions et des blessures » dira-t-il avant d’ajouter que
« la Tunisie aura plus de chance de remporter cette rencontre, surtout que son classement FIFA est bon. Les joueurs internationaux tunisiens ont de l’expérience avec leurs clubs et avec la sélection ». L’entraîneur serbe a conclu en indiquant que « l’Angola a le droit de rêver malgré la domination tunisienne sur tous les plans ».
Basé dans un groupe « E » relevé aux côtés du Mali et de la Tunisie, l’Angola tentera de jouer les trouble-fêtes et de sortir de sa poule pour la première fois depuis 2010, afin de goûter aux 8es de finale.
Pour cela, le sélectionneur des Palancas Negras, Srdjan Vasiljevic, en appelle à un gros contingent de joueurs évoluant au pays. Néanmoins, des joueurs d’expérience et de talent comme le défenseur de la Lazio, Bastos Kissanga, ou encore l’attaquant de Rio Ave, Gelson Dala, encadreront des troupes dont les dents rayent le parquet.

Giresse et la revanche du Mondial 2018
En Tunisie, les fans des Aigles de Carthage espèrent bien que leurs joueurs puissent prendre leur revanche après leur élimination dès le premier tour de la coupe d’Afrique des nations en 2018. Après un parcours sans-faute et une victoire en match amical contre la vice-Championne du monde, la Croatie, l’équipe tunisienne semble prête à se surpasser lors de cette CAN-2019, pour le plus grand bonheur de ses fans.
L’enjeu est de taille, car les Aigles n’ont pas remporté de trophée depuis 2004.
Hier, le sélectionneur national Alain Giresse est venu répondre aux journalistes lors du traditionnel point de presse d’avant-match, en compagnie de Wajdi Kechrida. Lors de cette conférence de presse, Giresse a tenu à évoquer certains points devant les quelques journalistes présents :les conditions climatiques particulières ; la condition physique et technique de son groupe Ali Maâloul et l’adversaire, la sélection angolaise.
Le sélectionneur de la Tunisie a fait savoir que « le staff technique a réussi à atteindre une condition physique et technique optimale du groupe.
L’effort a été doublé car tous les joueurs n’ont pas réussi à rejoindre le stage de l’EN en même temps.
La sélection est désormais prête et les joueurs sont en forme.
Le staff technique a bien préparé le match pour garantir la victoire demain face à l’Angola. »
Concernant les conditions climatiques et la chaleur en Egypte, il indique que « cette édition est organisée au mois de juin au lieu du mois de janvier. Mais ce n’est pas un prétexte pour ne pas donner la meilleure performance possible. La chaleur est un faux prétexte, a conclu Giresse.

Programme d’aujourd’hui

Côte d'Ivoire  15h30  Afrique du Sud

         Tunisie  18H   Angola

           Mali  21H   Mauritanie

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours