{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Hubert Velud, nouvel entraîneur de la JS Kabylie

« La Champions League n’est pas un objectif »

Pour le technicien français, le championnat et la coupe d’Algérie sont à la portée des Canaris, mais un sacre continental n’est pas obligatoire cette année.

Le nouvel entraîneur de la JS Kabylie, Hubert Velud, est arrivé en Algérie mardi pour entamer son travail. Comme première escale, le technicien français supervisera le stage d’intersaison prévu à partir de samedi 29 du mois en cours à Zekri, un site situé sur les hauteurs de la région de Yakouren. Le stage est une première étape avant celui prévu à Evian en France avant la reprise de la compétition. A son arrivée à l’aéroport Houari-Boumediene d’Alger, le technicien français a d’abord exprimé son émotion de retrouver l’Algérie après une absence qui a duré plus de quatre années. Il était très heureux de reprendre du service dans le Championnat national qu’il connaît très bien étant déjà passé par de nombreux clubs comme l’ESS et l’USMA, avec lesquels il a gagné plusieurs titres. Conscient de sa mission, Velud s’est dit confiant quant aux capacités de ses joueurs à relever le défi la saison prochaine. Un sacre en championnat ou en coupe d’Algérie sont ses objectifs. En Champions League, le technicien français a préféré garder les pieds sur terre pour ne pas décevoir les supporters. Pour lui, le championnat et la coupe d’Algérie sont à la portée des Canaris, mais un sacre continental n’est pas obligatoire cette année. Le titre africain ne se refuse pas à l’évidence, mais ne doit pas figurer parmi les objectifs, affirmait-il. Par ailleurs, il convient de signaler que la JSK entamera, samedi prochain, un premier stage d’intersaison. Un communiqué du club précise que c’est la charmante et paisible commune de Zekri qui aura l’honneur d’accueillir les lions du Djurdjura à partir du 29 juin pour ce premier stage. Un séjour qui s’étalera jusqu’au 8 juillet. La commune de Zekri, qui est située au nord-est de Tizi Ouzou, relevant de la daïra d’Azazga, présente un site agréable pour une préparation de haut niveau. Elle est distante d’environ 70 km du chef-lieu de wilaya. Une région où les hommes de Velud auront toutes les commodités voulues pour assurer la réussite de ce premier microcycle de préparation. Au chapitre des joueurs libérés, le club a rendu public un communiqué dans lequel les noms des joueurs partant officiellement sont énumérés. Après Nwofor Uche, la JS Kabylie annonce la libération de cinq autres joueurs. Il s’agit de Kabari, Nait Merabet, Amaouche, Slama et Aït Idir. Des libérations qui sont dues non pas à la qualité des éléments concernés par cette mesure, mais à la rude concurrence qui contraint le club à se passer des services de ces joueurs pour la saison 2019-2020. Enfin, il est à rappeler que le cas de Lyes Chetti n’est pas encore tranché. Du côté du joueur, la volonté de partir ailleurs est grande, mais les négociations ne semblent pas encore avoir abouti à un contrat. C’est le cas de Benkhelifa, dont le maintien à la JSK n’est pas encore acquis, malgré sa volonté de rester. Les dirigeants des deux clubs, la JSK et le PAC, n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours