{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

JS Kabylie

La défense donne des soucis à Vélud

La JS Kabylie a gagné, certes, avant-hier face à l’US Biskra (3-2), mais toujours est-il que le coach Vélud a encore des sousis à régler, notamment dans l’arrière-garde.

Pour le compte du secondmatch du championnat de Ligue 1, les gars de la JS Kabylie enregistrent leur première victoire de la saison, après le match nul de la première journée face au NAHD (0-0). Les protégés de Hubert Vélud ont peiné, avant-hier soir, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, avant de venir à bout d’une très coriace équipe de l’US Biskra (3-2). La rencontre aura également renseigné les dirigeants et la barre technique sur les capacités des trois compartiments.
En cette soirée, l’attaque kabyle a carburé à plein régime en marquant trois buts signés respectivement par Toufik Addadi à la 31e minute, Arezki Hamroun à la 71e minute et enfin Badreddine Souyad à la 80e minute. Le milieu de terrain a grandement contribué à la réalisation de ce score. Toutefois, il a été constaté la mollesse de la muraille qui a laissé passer deux buts. L’adversaire a causé un grand nombre de soucis à cette défense mal au point malgré les recrutements et les stages. Cette incapacité à préserver les filets risque d’être un fardeau dans la suite de la compétition, qui ne fait que commencer. Hormis cette faille dans la défense, que Vélud devrai sans doute ne pas tarder à colmater, la JSK annonce déjà la couleur à ses adversaires. Une attaque performante pour gagner le maximum de points en ce début de saison. Le prochain déplacement ne sera pas de toute facilité, car les Canaris iront croiser le fer avec un adversaire féroce surtout sur son terrain. Le PAC ne se laissera sans doute pas faire.
La bataille pour les trois points sera rude. Mais avant cette négociation serrée pour le compte de la troisième journée, les Canaris auront d’abord à répondre dans un autre bras de fer avec leur adversaire africain dans un match-retour ce vendredi face au Soudan. Après une toute petite victoire à domicile à Béjaia (1-0), les camarades de Hamroun doivent faire une grande performance afin de garder leur filet propre. L’adversaire, Al Merreikh, mettra son avantage de jouer devant ses supporters afin de creuser l’écart. Les gars de la JSK n’ont pas un avantage qui leur facilite les choses. La compétition africaine ne fait que commencer et les deux équipes ne sont pas près de se faire évincer avant de prendre goût. C’est une véritable finale avant l’heure qui se joue en ce tour éliminatoire car Al Merreikh est un grand club, qui règne actuellement sur les compétitions africaines. Par ailleurs, il est à noter que le direction du club connaît toujours les mêmes difficultés pour imposer son autorité sur le CSA qui lui donne encore des tourments. Une réunion prévue pour hier après-midi devait se tenir dans une ambiance électrique. Les opposants au président Chérif Mellal font tous pour l’évincer. Mais en fait, ce dernier est fort du soutien de beaucoup de membres de ce collectif à l‘instar de son président. Mais le soutien le plus fort dont dispose Mellal se trouve à l’extérieur.
Les supporters ne laisseraient jamais partir un président qui leur a donné beaucoup d’espoir pour l’avenir de leur équipe, après l’avoir sauvée de la relégation. la JSK se remet aux compétitions africaines avec, comme cerise sur le gâteau, un projet de centre de formation digne des grands clubs mondiaux. Les adversaires de Mellal auront affaire à des supporters qui ne se laisseront pas convaincre si facilement.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours