{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Paroles des Champions

Islam Slimani «Fier d’appartenir à cette équipe»
« Je suis fier d’appartenir à cette équipe et d’avoir décroché une deuxième CAN pour l’Algérie. Nous avons su rebondir pour décrocher ce trophée. Nous avons marqué rapidement dans cette finale, ce qui nous a poussés à défendre durant la majeure partie de la rencontre, mais le plus important reste la victoire finale que je dédie à tout le peuple algérien qui, j’espère, va fêter cette consécration sans incidents. »

Adlene Guedioura «Cette coupe est un peu notre Hirak»
« Le peuple algérien a été un exemple aux yeux du monde entier avec ces manifestations pacifiques au cours des derniers mois. A partir de là, nous avons voulu leur donner cette CAN, que nous avons méritée. C’est un peu un Hirak pour nous, nous en sommes très heureux et nous allons en profiter. »

Youcef Belaïli «Une finale ne se joue pas, elle se gagne»
« Dieu merci, nos sacrifices n’ont pas été vains et nous ont permis de remporter un titre qui manquait à l’Algérie depuis 29 ans. Je dédie ce sacre à tout le peuple algérien qui a été derrière nous, que ce soit ici au Caire ou en Algérie. Une finale ne se joue pas, elle se gagne, ce que nous avons fait. Nous avons réussi à gérer le match en dépit des difficultés que nous avons rencontrées. »

Rafik Halliche «Je laisse ma place aux jeunes»
« Après presque 12 ans de carrière avec l’équipe nationale, j’ai pratiquement tout vécu : une qualification historique au Mondial 2014, une place de huitième de finaliste au Mondial-2014 et aujourd’hui cette
CAN-2019. Je ne peux espérer mieux. J’ai vécu avec trois générations, les joueurs actuels ont tout l’avenir devant eux. Concernant mon avenir, je compte m’arrêter bientôt et laisser la place aux jeunes. »

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours