{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Algérie - RD Congo, ce soir, à 20h45 au stade Mustapha-Tchaker de Blida

Premier test avant la Zambie

Après ce premier match amical durant ces dates FIFA, la délégation algérienne se rendra, dimanche prochain, en France, pour affronter, le 15 du mois courant, la Colombie au stade Pierre-Mauroy, Métropole européenne de Lille.

Après le match amical contre la sélection nationale du Bénin, le 9 septembre dernier au stade du 5-Juillet, qui était surtout un match de fête pour le titre africain et la fin de carrière internationale du défenseur Rafik Halliche, l’Equipe nationale algérienne de football recevra, ce soir, à 20h45, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, son homologue de la République démocratique du Congo, en amical. Ainsi et dans le cadre des dates FIFA allant du 7 au 15 octobre 2019 et en prévision des deux rencontres amicales contre la RDC, aujourd’hui et la Colombie, le mardi 15 du même mois au stade Pierre-Mauroy, Métropole européenne de Lille (21h), l’Equipe nationale a entamé son stage dimanche dernier au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa sous la conduite du staff technique et à sa tête Djamel Belmadi. C’est le deuxième stage après le titre continental décroché à la CAN-2019 disputée en Egypte. Le premier stage avait été effectué du 2 au 10 septembre au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger), ponctué par un match amical le 9 septembre au stade du
5-Juillet face au Bénin
(1-0) grâce à un but de Slimani inscrit sur penalty. En réalité, Belmadi et les
23 joueurs convoqués pour ces deux matchs amicaux se préparent pour bien entamer la campagne des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations CAN-2021 à domicile face à la Zambie en novembre prochain pour le compte de la première journée du groupe H. Outre l’Algérie et la Zambie, le groupe H comprend également le Zimbabwe et le Botswana qui s’affronteront dans l’autre match de la première journée. Lors de la deuxième journée prévue en novembre toujours (11-19 novembre), les hommes de Djamel Belmadi se rendront à Gaborone pour affronter le Botswana avant de croiser le fer avec le Zimbabwe (21 août-8 septembre). Pour ce premier match amical, l’entraîneur national a reconduit quasiment le même groupe, avec 18 champions d’Afrique présents. Il n’a pas chamboulé son effectif puisqu’il n’a apporté que quelques retouches à l’attaque et à la défense, à cause notamment des blessures qui ont eu raison de certains éléments. Il y a lieu de noter juste le retour de trois joueurs, Abdellaoui, Hassani et Boudaoui. Dans la conférence de presse qu’il a animée avant-hier à Sidi Moussa, Belmadi a déclaré, entre autres : « Je sais que c’est très important pour les joueurs de défendre les couleurs nationales. Cette fois-ci on a la possibilité de faire deux matchs amicaux de bon niveau. Et comme je leur ai dit, c’est à eux de démontrer qu’ils peuvent prétendre à une place dans le groupe. » Concernant ce qu’il vise comme objectif à travers ces deux matchs amicaux, le sélectionneur des Verts est très clair en précisant : « L’objectif de ce stage est de faire jouer tout le monde afin de juger chacun d’entre eux. » Quant à ce qu’il pense de cette première rencontre face à la République démocratique du Congo, Belmadi a indiqué : « Le style de la RDC ressemble à celui de la Zambie. Et c’est ce qui fait que cela va être un bon test. » Du côté adverse, l’équipe de la RD Congo, est en stage en Algérie pour la préparation de deux matchs amicaux : le premier face aux hommes de Djamel Belmadi, le second face à la Côte d’Ivoire. Pour l’occasion, le sélectionneur Christian Nsengi qui a pris la suite de Florent Ibengue a dévoilé un groupe de 26 joueurs. On retrouve les habitués tels que Christian Luyindama, Jose Mpoku, Cédric Bakambu et Yannick Bolasie. Après avoir raté la CAN 2019, Gianneli Imbula, Gaël Kakuta et autres Dieumerci Mbolani font leur retour. Enfin, le milieu de Nantes, Samuel Moutoussamy qui a déclaré sa flamme à son pays d’origine devrait faire également ses débuts.
Pour le match d’aujourd’hui, ce qui risque de chambouler les plans des deux antagonistes, c’est l’état de la pelouse du stade de Blida.
Un point soulevé d’ailleurs par Belmadi lors de sa conférence de presse, où il s’est dit « dépité » par le « piteux état » de la pelouse du stade. « Il y a un très gros souci de stades. Franchement, je suis dépité. Hier (lundi), je me suis déplacé à Tchaker... la pelouse c’est du bricolage au sens propre du terme.
Les choses n’ont jamais évolué», a lancé avec regret le coach national, qui ajoute que « le stade de Blida est vétuste. Il est dépassé par le temps ». Dimanche prochain, la délégation algérienne se rendra en France en prévision du match amical qui l’opposera à la Colombie, deux jours plus tard. Les Verts passeront une dernière nuit en France, avant de rentrer le 16 octobre, suivant le planning dévoilé par la FAF.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours