{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Al Ahli

Un jet privé pour ramener Belaïli

La décision finale dépend des instances algériennes devant autoriser Belaïli à quitter le territoire national,mesures sanitaires obligent.

L'international algérien, Youcef Belaïli, évoluant dans le championnat saoudien, n'est plus bloqué dans sa ville natale, Oran, du moins si l'on prend en compte les mesures prises et annoncées par son club employeur, Al Ahli. Celui-ci n'a ménagé aucun effort pour faciliter son ralliement au sol saoudien. Dans le tas, il a mis à sa disposition un jet privé à bord duquel il embarquera à partir de l'aéroport d'Oran le 10 août prochain pour atterrir à l'aéroport de Djeddah. La décision finale quant à l'embarquement de Belaïli dépend des instances algériennes devant lui accorder l'autorisation de quitter le territoire national. Idem pour l'atterrissage de l'appareil saoudien à l'aéroport d'Oran et son décollage qui sont tributaires du ministère des Transports, la pandémie et les mesures préventives adoptées par le gouvernement algérien obligent. En effet, Belaïli devait rallier le territoire saoudien dans la journée d'hier. Pour des raisons lui appartenant, le vol a été reporté pour la journée du 10 août. En attendant, le club saoudien, par le biais de la représentation diplomatique saoudienne à Alger, est appelé à saisir les autorités algériennes en les sollicitant officiellement en vue de délivrer ce sésame exceptionnel pour le joueur devant rejoindre ses coéquipiers à bord d'un vol spécial, dont la facture de cette opération aussi exceptionnelle est estimée au coût de 70 000 dollars devant être payés par le club saoudien.
Le porte-parole du club saoudien, Fayçal Zaid, a indiqué dans ce sillage: «À propos de Belaïli, il sera en principe avec nous le 10 août prochain. Le club va réserver un avion privé pour lui. Il est en retard en matière de préparation surtout qu'il était impossible pour lui de revenir en Arabie saoudite en raison de la fermeture de l'espace aérien en Algérie.» Et d'ajouter: «C'est l'entraîneur qui décidera si Belaïli est apte ou pas à reprendre rapidement la compétition, surtout qu'il n'est pas au même niveau de préparation que ses coéquipiers. En tout cas, Belaïli devra se confiner pour quelques jours dès son arrivée en Arabie saoudite. De ce fait, il pourrait rater les matchs du championnat mais on a besoin de lui en coupe du Roi et en Ligue des Champions aussi.»

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours