{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

A propos de son avenir à la tête de la FAF

Zetchi : «Je n’ai pas encore décidé»

A l’issue des travaux de l’AG ordinaire de son instance, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a animé une conférence de presse, durant laquelle il a passé en revue plusieurs sujets liés à l’actualité de la balle ronde nationale.

Hier à l'hôtel Sheraton d'Alger, se tenaient les travaux de l'Assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football (FAF). Comme il fallait s'y attendre, les membres de l'AG ont adopté à l'unanimité les bilans moral et financier de l'année 2019. Puis ce fut au tour du premier responsable de l'instance fédérale, Kheïreddine Zetchi, d'animer une conférence de presse et se livrer au jeu des questions-réponses. La question principale était, comme prévu,celle relative à l'avenir de l'intervenant à la tête de la FAF, lui dont le premier mandat arrive à terme. à cette question, Zetchi a rétorqué: «Sincèrement, je ne peux pas répondre à cette question à l'heure actuelle. Je veux terminer mon mandat dans de bonnes conditions et mener à terme tous les dossiers en instance. Après, on verra comment les choses vont se présenter par rapport à beaucoup de facteurs.» Zetchi admet que lui et ses collaborateurs sont «fatigués» après quatre années difficiles, malgré le sacre de l'Equipe nationale algérienne, lors de la CAN-2019 en Egypte. Avant l'échéance électorale, l'AG élective en l'occurrence, une AG extraordinaire sera organisée, annonce Zetchi.
Il sera question, lors de ce rendez-vous, d'approuver les nouveaux statuts. Une annonce qui vient contredire, ainsi, la directive du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui avait interdit cette procédure à toutes les Fédérations lors de cette dernière année du mandat olympique. Evoquant, par la suite, les points liés à l'actualité de l'Equipe nationale. Zetchi annonce que le contrat du sélectionneur national, Djamel Belmadi, avait été revu après le tournoi de l'Egypte: «Après la CAN, nous avons revu le contrat de Belmadi. Il faut savoir qu'à son arrivée, il n'avait posé aucune condition financière. C'était, pour lui, un appel du coeur. Après le sacre, il était somme toute logique que des points soient revus dans son contrat.» Pour les matchs à venir, à commencer par celui face au Zimbabwe, le 12 du mois prochain au stade du
5-Juillet d'Alger dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2021, il annonce que ce match aura lieu à huis clos. «Nous avons demandé, au départ, à ce qu'il y ait un accès limité pour nos supporters pour ce rendez-vous, mais avec ce qui se passe actuellement, et l'augmentation des cas positifs, le match aura lieu à huis clos. Nous avons retiré notre demande. La santé des gens passe avant tout», annonce le patron de la FAF. S'agissant des prochains matchs amicaux des Verts, Zetchi a répondu à une question concernant une joute face à l'Equipe de France, Championne du monde en titre, comme le souhaite le président de la Fédération locale, Noël Le Graët. «Pour ce qui est de ce match, nous sommes, la FAF et la FFF, intéressées.
Il est évident que les pouvoirs publics devront valider son organisation, mais sur le plan technique, c'est un match ordinaire. Reste seulement à trouver la fenêtre FiFA qui nous permettra de l'organiser, vu les engagements des deux sélections», dit-il. Par ailleurs, et concernant l'éventuelle présentation d'un Algérien aux prochaines élections de la Confédération africaine de football (CAF), Zetchi a esquivé la question en se contentant de dire: «Nous ne ferons rien sans l'aval des autorités de notre pays.» Par la suite, l'ancien président du Paradou AC a évoqué la situation du football local et le coup d'envoi de la saison 2020-2021. «On a eu le feu vert pour le coup d'envoi du championnat et on va tout faire pour terminer à temps. On doit agir d'une manière qui nous permettra de bien gérer les choses. Il n'est pas à écarter, par exemple, de réduire la période du mercato d'hiver», indique-t-il. Et d'ajouter: «Pour ce qui est d'un championnat de Ligue 1 à 38 clubs, tout le monde a accepté cette proposition et on ne peut, actuellement, faire machine arrière. Pour ce qui est de la manière de gérer le championnat en cette période exceptionnelle de Covid-19, tout reste possible. La saison sera très longue et toutes les décisions convenables seront prises en compte.» Zetchi, qui annonce que le nombre de joueurs étrangers dans le Championnat national ne sera pas revu à la hausse, a évoqué les cas positifs au Covid-19 enregistrés parmi les joueurs de la Ligue 1: «Les clubs tentent d'appliquer comme il se doit le protocole sanitaire.
Il y a des efforts dans ce sens. Maintenant, quand il y a des cas positifs, il faut les mettre en isolement et bien gérer leurs situations. Nous devons apprendre à vivre avec le Covid-19, comme cela se passe partout dans le monde, et surtout sans qu'il n'y ait de négligence. Enfin, Zetchi a annoncé que son instance va demander à récupérer les 70 milliards de centimes que l'ancien Bureau de la FAF avait désisté au profit du ministère de la Jeunesse et des Sports.
Vu la conjoncture et les projets que nous avons lancés nous avons besoin de cet argent» dit-il, en indiquant, dans le même sillage, que «la relation avec l'opérateur de téléphonie mobile, Mobilis, reste intacte, malgré le retard accusé par ladite entreprise à solder ses créances. Le nouveau contrat avec Mobilis ne ressemblera pas à l'ancien, c'est une certitude», a-t-il conclu.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours