{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La Nasa célèbre Apollo 11, en attendant le retour sur la Lune

C'était il y a 50 ans jour pour jour: le 16 juillet 1969, les trois astronautes américains de la mission Apollo 11, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins, décollaient pour la Lune, un anniversaire abondamment célébré alors que la Nasa peine à accélérer son retour sur la Lune. "Nous, l'équipage, nous sentions le poids du monde entier sur nos épaules, nous savions que nous serions regardés par tous, amis comme ennemis", a déclaré mardi Michael Collins, 88 ans, sur le mythique pas de lancement 39A du centre spatial Kennedy, d'où les trois astronautes étaient partis. Pour l'occasion, la combinaison spatiale d'Armstrong, restaurée, est exposée pour la première fois depuis plus de dix ans au musée de l'Air et de l'Espace de Washington. Et sur le Washington Monument, non loin, une image grandeur nature de l'immense fusée Saturn V est projetée. L'équipage avait mis quatre jours pour atteindre la Lune. Le module lunaire Eagle, avec Armstrong et Aldrin à bord, a aluni le 20 juillet 1969 à 20H17 GMT. Armstrong en est sorti quelques heures plus tard, posant le pied sur la Lune à 02H56 GMT le 21 juillet 1969 --tard aux Etats-Unis, et en pleine nuit pour l'Europe. Michael Collins est resté seul en orbite lunaire dans la capsule principale Columbia, seul moyen de transport pour revenir sur Terre.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours