{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le Brent à 65,86 dollars

Les prix du pétrole montaient à leurs plus hauts en près d'un mois mercredi en cours d'échanges européens, des données préliminaires faisant état d'une chute inattendue des stocks américains avant la publication des chiffres officiels. Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 65,86 dollars à Londres, en hausse de 81 cents par rapport à la clôture de mardi. A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance gagnait 1,03   dollar à 58,86 dollars. Vers 06H00 GMT, le Brent a atteint 66,27 dollars et le WTI 59,13 dollars, des plus hauts depuis près d'un mois. L'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiera à 14H30 GMT ses données hebdomadaires sur les réserves des Etats-Unis. Pour la semaine achevée le 21 juin, les analystes estiment que les stocks de brut ont reculé de 2,87 millions de barils, que ceux d'essence sont restés stables tandis que ceux d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont augmenté de 100.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours