{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Mise en garde de Pyongyang contre les prochaines manoeuvres entre Séoul et Washington

La Corée du Nord a prévenu mardi que des exercices militaires imminents entre Washington et Séoul pourraient avoir des répercussions sur la reprise annoncée de ses pourparlers avec les Etats-Unis, laissant entendre qu'elle pourrait revoir son moratoire sur ses essais balistiques et nucléaires. Il s'agit de la première déclaration nord-coréenne sur les manœuvres militaires depuis que Donald Trump et Kim Jong Un sont convenus le mois dernier, lors d'une rencontre impromptue dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule, de reprendre les discussions nucléaires après des mois de blocage. Les Etats-Unis et la Corée du Sud organisent des exercices militaires conjoints depuis des années mais l'échelle en a été réduite pour faciliter le dialogue avec le Nord à la suite du premier sommet historique entre le président américain et le dirigeant nord-coréen à Singapour en juin 2018. "Si l'exercice militaire se déroule vraiment, les discussions de travail entre la Corée du Nord et les Etats-Unis seraient affectées", a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l'agence KCNA. Le département d'Etat américain a répondu par l'optimisme à cette mise en garde de Pyongyang.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours