{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Syrie: un civil tué dans un raid aérien à Idleb

Un homme de 75 ans a été tué dans un raid nocturne sur la province syrienne d'Idleb, première victime civile de frappes aériennes depuis l'annonce le 31 août d'un cessez-le-feu dans la région, a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits humains.
Dominée par des groupes terroristes, cette région du nord-ouest de la Syrie échappe au contrôle des forces gouvernementales syriennes. Les premières frappes aériennes depuis l'annonce du cessez-le-feu ont été menées notamment dans la nuit. Ahmad Issa al-Moussa (75 ans) n'a pas pu fuir les bombardements dans le village d'Al-Daher, à l'ouest du chef-lieu d'Idleb, selon des médias.
"Nous dormions lorsqu'un premier missile a atterri vers minuit à 50 mètres" de l'immeuble "Tout le monde a fui (...) sauf mon père", a témoigné Abou Ans, le fils de la victime. "Mon père est diabétique, il ne pouvait pas marcher, un deuxième projectile a atterri à environ deux mètres" de lui, a-t-il ajouté. Les frappes aériennes avaient été suspendues depuis l'annonce du cessez-le-feu, même si sur le terrain la trêve unilatérale annoncée par Moscou était régulièrement violée par des tirs d'artillerie. Ainsi, trois civils ont été tués à Idleb depuis le 31 août par des tirs d'artillerie qui se sont poursuivis sporadiquement en dépit du cessez-le-feu.


De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours