Accueil |Internationale |

DOSSIER SAHRAOUI

Le Conseil de sécurité entame une réunion à huis clos

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Conseil de sécurité a entamé hier à New York sa réunion sur le Sahara occidental consacrée à la Minurso et à la situation dans les territoires sahraouis occupés. L'envoyé personnel de Ban Ki-moon au Sahara occidental, Christopher Ross, fera à ce titre un compte rendu oral sur la gestion du dossier sahraoui. Il a été accompagné lors de cette séance, tenue à huis clos de Mme Kim Bolduc, chef de la mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso). Le briefing de Ross sera axé sur la Minurso et sur l'état de l'avancement du processus onusien pour le règlement du conflit au Sahara occidental, actuellement bloqué par le Maroc qui refuse toujours de coopérer avec le médiateur de l'ONU chargé de relancer les négociations entre le Front Polisario et Rabat. Ross devrait faire part au Conseil de sécurité des entraves dressées par Rabat sur sa liberté de mouvement, l'empêchant de mener ses navettes diplomatiques prévues pour la relance du processus onusien, pourtant exigée par le Conseil de sécurité dans sa dernière résolution d'avril sur le Sahara occidental. Le briefing de Ross intervient quelques jours après l'adoption d'un projet de résolution par la commission de décolonisation de l'ONU réaffirmant la nécessité pour les deux parties de revenir à la table des négociations et de parvenir à une solution politique qui garantit le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Le projet de résolution a apporté un appui soutenu aux efforts de médiation menés par Christopher Ross. Le Briefing de Ross intervient également dans un climat sécuritaire particulièrement tendu dans la zone tampon d'Alguergarat au sud du Sahara occidental où le Maroc veut construire une route, traversant les territoires sous contrôle du Front Polisario en violation de l'accord de cessez-le-feu.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha