Accueil |Internationale |

NÉGOCIATIONS SUR CHYPRE

"Hors de question" de retirer toutes les troupes turques

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré hier que le retrait total des troupes turques de Chypre, réclamé par le président chypriote Nicos Anastasiades, était «hors de question» pour la Turquie. «Le retrait total soldats turcs est hors de question. C'est ce qui avait été discuté précédemment», a déclaré M.Erdogan. Quelque 30.000 soldats turcs sont actuellement stationnés dans la partie nord de l'île. Des négociations organisées à Genève par l'ONU se sont terminées tôt hier matin. Les dirigeants des deux communautés chypriotes, soutenus par la Turquie, la Grèce et la Grande-Bretagne, s'étaient alors engagés à poursuivre leurs efforts afin de réunifier l'île divisée depuis 42 ans. M.Erdogan a ajouté, lors d'une déclaration télévisée à Istanbul, que la République turque de Chypre du Nord (Rtcn) «travaille intensément et met en avant sa sincérité», mais que la République de Chypre et Athènes «continuent d'avoir des attentes différentes». Le président turc a également évoqué des différends sur la présidence tournante d'une Chypre fédérale divisée en deux entités -chypriote grecque et chypriote turque. Il a jugé «inacceptable» que les Grecs assurent la présidence pendant quatre mandats contre un seul pour les Turcs. Il avait déclaré auparavant que l'idée avait été émise d'accorder deux mandats aux Grecs pour chaque mandat turc. «Ca, c'est juste. Si nous voulons une paix juste et globale, c'est ainsi qu'il faut procéder».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha