Accueil |Internationale |

IMMIGRATION

Le projet de loi de Trump risque de saper la vitalité de l'économie américaine

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le projet de loi sur l'immigration légale, auquel le président Donald Trump a apporté son soutien mercredi, risque de saper la vitalité de l'économie américaine, en privant les entreprises américaines d'une main-d'oeuvre importante.

Le projet de loi proposé par les deux sénateurs républicains, Tom Cotton de l'Arkansas et David Perdue de Georgie prévoit notamment de réduire le nombre d'immigrés admis aux Etats Unis de 50% sur 10 ans, de limiter les conditions de regroupement familial et de prioriser l'arrivée d'immigrés qualifiés. Le texte baptisé Raise Act (Reforming american immigration for strong economy) propose aussi de réduire le nombre de réfugiés admis aux Etats-Unis et de mettre fin au système de loterie qui accorde chaque année près de 50.000 «cartes vertes» de résident aux pays sous représentés dans la population américaine. L'objectif de l'accélération de la croissance économique, particulièrement cher au président Trump serait impossible à atteindre si ce projet est mis en oeuvre, commente le Washington Post jeudi dans son éditorial. Avec le faible taux de natalité aux Etats-Unis, le pays «aura besoin d'un apport de travailleurs immigrés pour maintenir la croissance économique sans parler de l'expansion économique», ajoute le quotidien. Les partisans de ce projet de loi comme Stephen Miller, haut conseiller politique de Trump, précisent que le texte va aider à créer un système basé sur le mérite similaire à ceux existants au Canada et en Australie, mais les détracteurs de la réforme considèrent que les promoteurs du projet ont perdu de vue le cas du Japon, dont l'économie est menacée d'effondrement en raison du vieillissement de la population. «Les promoteurs du projet ignorent le Japon en citant le Canada et l'Australie comme modèles en matière de systèmes d'immigration fondé sur le mérite, relève le quotidien. Malgré les critiques exprimées sur la réforme, le président Donald Trump est resté mercredi fidèle à son thème de campagne en défendant Raise Act. Selon lui, l'actuel système tire les salaires des Américains vers le bas car les critères d'admission des travailleurs étrangers sont flous et favorisent une main d'oeuvre bon marché. La plupart des économistes interviewés par Associated Press contestent cet argument, affirmant que l'immigration n'a pas eu des conséquences significatives sur les salaires. Bien au contraire, l'augmentation du nombre de travailleurs immigrés est associée à la croissance accélérée de l'économie américaine qui a besoin de nouvelles créations d'emplois. Dans ses arguments invoqués pour justifier la réforme, la Maison-Blanche a souligné que le système actuel n'aide pas à attirer les travailleurs étrangers hautement qualifiés. Un immigré sur quinze est admis aux Etats-Unis pour ses compétences, le reste sont des travailleurs peu qualifiés dépendant largement de l'aide gouvernementale, selon les chiffres de la Maison-Blanche. Ces données sont contestées par le Fact Tank américain, Pew Research Center, qui estime que près de 41% des travailleurs immigrés admis aux Etats-Unis durant les cinq dernières années ont un diplôme universitaire et 18% d'entre eux ont suivi des études avancées, soit un peu plus que la moyenne américaine. Les opposants à la réforme à l'instar de la sénatrice républicaine, Lindsay Graham, affirment que la réduction du nombre d'immigrés admis va nuire à des secteurs stratégiques tels que l'industrie, l'agriculture et le tourisme. «Le résultat final est de réduire le nombre d'immigrés d'un demi-million, l'immigration légale, n'a pas de sens», a déclaré, Charles Schumer, leader de la minorité démocrate au Sénat américain, qualifiant le texte proposé d'«ineptie». Le Sénat avait déjà rejeté en mars une version antérieure du projet et les dirigeants républicains ne sont pas disposés à le faire passer cette année.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha