Accueil |Internationale |

MIGRANTS

Un rapport pointe les abus subis par les jeunes

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plus de trois quarts des enfants et jeunes adultes tentant de migrer vers l'Europe par la Méditerranée centrale sont victimes d'abus lors de leur dangereux périple, s'alarment deux agences de l'ONU dans un rapport publié hier.L'Unicef, spécialisée dans les droits de l'enfant, et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) s'inquiètent en particulier du sort des migrants originaires d'Afrique sub-saharienne, dans ce rapport basé sur les témoignages de «quelque 22 000 migrants et réfugiés, incluant quelque 11 000 enfants et jeunes». «La réalité absolue, c'est qu'il est désormais courant que les enfants traversant la Méditerranée soient victimes d'abus, de trafics, de coups et de discriminations», conclut Afshan Khan, directrice régionale de l'Unicef en Europe, citée dans un communiqué. Selon le rapport des deux agences, 77% des enfants et jeunes migrants essayant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée centrale font état «d'expériences directes d'abus, d'exploitation et de pratiques assimilables à du trafic d'êtres humains». «Ils utilisent des mots comme 'torture, tabassage, meurtres, esclavage, trafics, viols'', non pas comme des concepts abstraits (...) mais comme leur réalité», a rapporté la directrice de l'Unicef à Bruxelles, Sandie Blanchet, lors d'une conférence de presse.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha