Accueil |Internationale |

CONFLIT DE SYRIE

73 soldats de l'armée syrienne tués par l'EI

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moins 73 membres de l'armée syrienne ont été tués jeudi dans des attaques du groupe terroriste «Etat islamique» contre des barrages dans une zone désertique, rapporte hier l'Observatoire syrien des droits de l'homme (Osdh, basé en Grande-Bretagne). L'organisation a pris pour cible des positions au sud de la ville d'al-Soukhna, dans la province de Homs (Centre), faisant des dizaines de morts parmi les militaires. D'après l'Osdh, «les premières attaques ont été menées contre des barrages des troupes syriennes à Chola», une localité proche de la ville de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie. Deir Ezzor et la province du même nom sont la cible de deux offensives anti-terroristes distinctes pour chasser l'EI de la dernière province qu'il contrôle en Syrie.
L'une est menée par les troupes syriennes appuyées par la Russie, l'autre par une alliance arabo-kurde soutenue par Washington. «L'EI a ensuite mené une série d'attaques contre des barrages le long de l'autoroute allant de Chola jusqu'au sud d'al-Soukhna», a précisé l'Osdh. Cette autoroute se situe dans la badiya, le grand désert syrien qui s'étend sur plusieurs provinces du pays en guerre. L'armée syrienne a chassé l'EI dans de nombreuses parties de la Syrie à Alep et Palmye et pu lever le siège de Deir Ezzor. La guerre en Syrie impliquant de multiples acteurs a fait plus de 330 000 morts depuis mars 2011.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha