Accueil |Internationale |

VIOLENCES AU MYANMAR

L'ONU enquêtera six mois de plus

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'ONU a prolongé de six mois le mandat de la mission d'établissement des faits au Myanmar chargée d'enquêter sur les violations et autres abus commis dans ce pays, en particulier dans l'Etat Rakhine, selon des médias. Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté par consensus une résolution en ce sens proposée par l'Union européenne. La Chine s'est «dissociée» de la résolution, mais n'a toutefois pas appelé à ce que le texte fasse l'objet d'un vote. La mission d'enquête de l'ONU a été établie en mars par l'adoption d'une résolution, par consensus, par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. La Chine s'était déjà dissociée de ce texte. Les enquêteurs étaient censés présenter leur rapport final en mars 2018, mais le 19 septembre, ils ont demandé une extension de six mois de leur mandat estimant avoir besoin de plus de temps pour réaliser correctement leur travail. Les enquêteurs n'ont toutefois pas accès au Myanmar qui a souligné à plusieurs reprises son opposition à la tenue de cette enquête.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha