Accueil |Internationale |

CRASH D'UN AVION MILITAIRE EN RDC

Au moins 12 personnes tuées

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moins 12 personnes ont trouvé la mort dans le crash samedi d'un Antonov-12 de l'armée qui s'est écrasé quelques minutes après son décollage de l'aéroport de N'djili à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), selon un nouveau bilan du ministère de la Défense publié hier. D'après cette même source proche du ministre de la Défense de la RDC, parmi les morts il y a six expatriés et six Congolais, membres de l'équipage de l'appareil qui se rendait à Bukavu, dans l'est du pays. D'autres sources auprès du service de l'aéroport ont indiqué que
l'appareil aurait connu un problème technique après son décollage et perdu le contact avec la tour de contrôle. Un précédent bilan faisait état de «plusieurs dizaines» de morts. L'appareil, qui venait de décoller en direction du Kivu (Est), transportait «plusieurs dizaines de personnes», selon une source aéroportuaire, et s'est écrasé dans la commune de N'sélé, qui fait partie du grand Kinshasa, à une centaine de km du centre de la capitale congolaise. L'avion, piloté par un équipage russe, transportait «deux véhicules et des munitions» ainsi que les personnels militaires d'accompagnement, selon une source à l'état-major de l'armée

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha