Accueil |Internationale |

RÉCONCILIATION PALESTINIENNE

Rami Hamdallah en visite à Ghaza

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah est arrivé lundi dans la bande de Ghaza à la tête d'une importante délégation composée de ministres et d'officiels pour matérialiser la réconciliation entre l'Autorité palestinienne et le mouvement de résistance Hamas. Ils ont été accueillis par des dizaines de cadres du Fatah et du Hamas. Des centaines de Ghazaouis se sont pressés à l'arrivée de la délégation. Le Premier ministre palestinien devait rencontrer hier après-midi le chef du bureau politique du Hamas, Ismaël Haniyeh, ainsi que le Numéro un du mouvement dans la bande de Ghaza, Yahya Sinouar. Il doit ensuite diriger un conseil des ministres aujourd'hui. Pour les deux millions de Ghazaouis, l'enjeu de la réconciliation est d'abord humain. Le risque d'une explosion sociale, conjugué à un isolement grandissant et peut-être une approche plus pragmatique de ses dirigeants ont poussé le Hamas à accepter la réconciliation avec le Fatah, estiment des experts. Les responsables des deux partis expriment leur confiance dans les chances de réussite de cette énième tentative de rapprochement, en invoquant l'implication directe de l'Egypte, acteur historique à Ghaza. Une délégation égyptienne de haut rang a rencontré dimanche des dirigeants du mouvement Hamas à Ghaza, dans le cadre des efforts de réconciliation palestinienne, selon des responsables palestiniens. Plus tôt, «une délégation égyptienne, qui comprend entre autre deux hauts responsables des services de renseignements égyptiens, est arrivée à Ghaza», a indiqué Mohammed
Al-Maqdama, membre du bureau de l'Autorité palestinienne.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha