Accueil |Internationale |

ATTENTAT DE DAMAS

Revendiqué par le groupe Etat islamique

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le groupe terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué dans un communiqué l'attentat-suicide perpétré lundi contre un commissariat de police à Damas, qui a fait au moins 17 morts, en majorité des membres des services de sécurité. «Trois soldats du califat équipés d'armes automatiques et de grenades» ont mené l'attaque contre ce commissariat situé à al-Midane, un quartier commerçant du sud de la capitale syrienne, selon ce communiqué.
Le groupe terroriste, responsable d'atrocités en Irak et en Syrie et d'attentats sanglants à travers le monde, a précisé que ses membres avaient réussi à «franchir les barrages de sécurité autour de la ville» de Damas jusqu'à
parvenir au commissariat.
Il a également indiqué que des assaillants avaient pénétré à l'intérieur du commissariat et s'étaient affrontés avec des policiers avant de faire exploser «leurs gilets explosifs». Un troisième assaillant a mené un attentat-suicide à l'extérieur du commissariat.
L'EI est présent encore dans un quartier de Damas, le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, contigu à al-Midane dans le sud de la capitale. Le ministère de l'Intérieur avait évoqué deux kamikazes. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (Osdh, basé en Grande-Bretagne), au moins 17 personnes ont péri dans l'attentat, dont 13 policiers.
Le double attentat suicide de lundi intervient au moment où l'armée syrienne inflige depuis des mois des revers aux jihadistes et aux rebelles à travers le pays.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha