Prévisions pour le 22 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 23 °C Max 39 °C
28
 Biskra Min 30 °C Max 47 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 36 °C
32
 Tlemcen Min 21 °C Max 28 °C
28
 Alger Min 21 °C Max 29 °C
28
 Saïda Min 20 °C Max 35 °C
28
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
28
 Mascara Min 22 °C Max 31 °C
28
 Ouargla Min 31 °C Max 46 °C
34
 Oran Min 23 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
32
 Khenchela Min 23 °C Max 39 °C
30
 Mila Min 22 °C Max 36 °C
28
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
30
Accueil |Internationale |

CORÉE DU NORD

Pyongyang prépare un nouveau lancement de missile

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La Corée du Nord lancerait un nouveau missile à la veille des manoeuvres navales conjointes entre Corée du Sud et Etats-Unis prévues la semaine prochaine, selon un journal sud coréen citant une source gouvernementale. Pyongyang qui considère que ces manoeuvres comme étant une provocation de plus pourrait répliquer autrement que par des mots, disent les spécialistes. En effet, «des photos satellite ont montré ces jours-ci le transport, depuis des hangars proches de Pyongyang et dans la région, de missiles balistiques montés sur des lanceurs», selon une source gouvernementale citée par le quotidien Donga Ilbo. «Washington et Séoul soupçonnent la Corée du Nord de se préparer à lancer des missiles capables d'atteindre le territoire américain», a ajouté le quotidien. Il pourrait s'agir du missile balistique intercontinental Hwasong-14, dont la portée permettrait d'atteindre l'Alaska, ou bien du Hwasong-12, que Pyongyang a menacé de tirer vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique, selon la même source. Le Nord pourrait également s'apprêter à tester un nouveau Hwasong-13, un autre missile intercontinental dont la portée pourrait éventuellement permettre d'atteindre la côte ouest des Etats-Unis. Le ministère sud-coréen de la Défense s'est refusé à tout commentaire. Les manoeuvres se dérouleront du 16 au 26 octobre en mer du Japon et en mer Jaune. Les manoeuvres d'intimidation de l'armée américaine se sont multipliées ces derniers jours dans la péninsule. Le sous-marin nucléaire USS Michigan est arrivé vendredi dans le port sud-coréen de Busan, selon l'agence Yonhap, quelques jours après le départ d'un autre sous-marin nucléaire, l'USS Tuscon. En début de semaine, deux bombardiers lourds supersoniques américains ont survolé la région, lors d'un premier exercice nocturne associant les aviations du Japon et de la Corée du Sud.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha