Accueil |Internationale |

STATUT D'EL QODS

Les Palestiniens n'accepteront "aucun plan" de paix des Etats-Unis

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré hier à Paris qu'il n'accepterait «aucun plan» de paix de la part des Etats-Unis dans le conflit entre Palestiniens et Israéliens, estimant qu'ils s'étaient «discrédités» en considérant El Qods comme capitale d'Israël. «Nous n'accepterons aucun plan de la part des Etats-Unis», a-t-il déclaré à l'issue d'un entretien avec le président français Emmanuel Macron à l'Elysée. Avec leur annonce, «les Etats-Unis se sont disqualifiés eux-mêmes», et par conséquent, a-t-il dit, «ne peuvent pas prétendre au rôle de médiateur honnête dans le processus de paix» au Moyen-Orient, a ajouté M. Abbas lors d'une conférence de presse animée conjointement avec le président français Emmanuel Macron. «Nous voulons vivre en paix avec Israël notre voisin», a enchaîné Mahmoud Abbas. De son côté, le président français a affirmé qu'«il n'y pas d'alternative à la solution à deux Etats au Proche-Orient». La décision des Etats-Unis de considérer El Qods comme capitale d'Israël «les marginalise dans ce dossier», a dit M. Macron. «Les Américains sont marginalisés, j'essaye de ne pas faire de même», a-t-il déclaré. Le président français a annoncé par la même qu'il sera en visite en Israël et dans les territoires palestiniens en 2018, sans préciser de date.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha