Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 4 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 7 °C Max 21 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 20 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 3 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 4 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 16 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 19 °C
32
 Ghardaïa Min 4 °C Max 18 °C
32
Accueil |Internationale |

INTERDICTION AUX TUNISIENNES DE SE RENDRE AUX EMIRATS

Indignation des partis tunisiens

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Depuis vendredi, les voyageuses tunisiennes, adultes comme enfants, ont été temporairement empêchées d'embarquer sur des vols pour les Emirats arabes unis en Tunisie et ailleurs, sans qu'aucune explication ne leur soit fournie.

Des partis politiques tunisiens ont exprimé lundi leur indignation après la décision des Emirats Arabes Unis d'interdire aux Tunisiennes l'embarquement sur les vols de la compagnie nationale émiratie, appelant à la prise de mesures nécessaires pour contenir la crise.
Dans des réactions rapportées par l'agence TAP, les formations politiques ont demandé des éclaircissements sur les raisons de cette interdiction et exhorté la présidence de la République et le gouvernement tunisien à adopter une politique extérieure qui «préserve la dignité de l'ensemble des Tunisiens».
Le Front populaire a condamné cette mesure «discriminatoire» qui porte atteinte au Droit international et d' «une mentalité absolutiste dépassée», appelant les autorités tunisiennes à appliquer «le principe de réciprocité pour préserver la dignité des Tunisiens».
Le parti Afek Tounes a qualifié la décision émiratie de «négative» et «discriminatoire». Cette décision est «un vrai choc pour l'ensemble des Tunisiens», souligne le parti, qui appelle le gouvernement à agir sur le plan diplomatique pour «assainir les relations entre les deux pays» qui ont été ternies au cours de la dernière période et éliminer ainsi toute forme de tension.
Le Parti des patriotes démocrates unifié appelle les autorités tunisiennes à sortir de leur silence et de prendre les mesures nécessaires visant à préserver la dignité des Tunisiennes et à garantir leurs droits.
Le parti affirme, en outre, son soutien inconditionnel aux Tunisiennes victimes de ces pratiques discriminatoires. Le parti de l'Union populaire républicaine considère que toute atteinte à la dignité de femme tunisienne est une «atteinte à la dignité de l'ensemble des Tunisiens».
Le parti «La Tunisie d'abord» appelle à éviter les décisions improvisées dans le traitement de cette affaire, insistant sur la nécessité d'éviter de participer aux agendas de certaines parties qui désirent entraîner la Tunisie dans des conflits régionaux.
Le parti «Al-Moubadara» a dénoncé la décision émiratie qu'il a qualifiée d'«humiliante» et critiqué ce «comportement précipité». Il a appelé le gouvernement à prendre les mesures urgentes et nécessaires pour annuler cette décision, le but étant de préserver les relations de fraternité unissant les deux pays et dans l'intérêt des deux peuples.
Depuis vendredi, les voyageuses tunisiennes, adultes comme enfants, ont été temporairement empêchées d'embarquer sur des vols pour les Emirats arabes unis en Tunisie et ailleurs, sans qu'aucune explication ne leur soit fournie.
Lundi, la présidence tunisienne a affirmé que la mesure prise par les Emirats arabes unis à l'encontre des voyageuses tunisiennes, est due à la crainte d'un attentat pouvant être commis par des femmes titulaires d'un passeport tunisien.
Dimanche soir, la Tunisie a annoncé avoir suspendu les liaisons quotidiennes de la compagnie aérienne Emirates en raison de la décision d'interdire aux femmes tunisiennes d'embarquer sur des vols à destination des Emirats.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha