Accueil |Internationale |

FACE AUX GROUPES TERRORISTES

Le président du Niger promet de renforcer l'armée

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a promis dimanche soir de renforcer en 2018 l'armée qui doit combattre des groupes terroristes responsables d'attaques meurtrières répétitives. «En 2017, nous avons été confrontés aux mêmes défis que durant les années précédentes, il s'agit notamment des menaces que font peser sur notre pays les organisations terroristes et criminelles», a indiqué le président Issoufou dans un message radio-télévisé à l'occasion du Nouvel An. Selon M. Issoufou «ces défis ont été pris en compte très tôt» et avec ses maigres moyens, le Niger «s'est efforcé de recruter, de former, d'entraîner et d'équiper ses soldats». Ces efforts «ne faibliront pas en 2018», a-t-il assuré, promettant un «programme de montée en puissance» de l'armée, avec «la création d'infrastructures militaires partout où cela est nécessaire». «L'objectif étant d'être capable de faire face à toute menace quelle qu'elle soit», a-t-il expliqué. Le Niger a consacré en 2017, 15% de son budget à la sécurité. Ce chiffre passera à «17% en 2018», a récemment affirmé M. Issoufou.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha