Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Internationale |

NUCLÉAIRE

L'Iran refuse toute modification de l'accord

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'Iran a réaffirmé, hier, son refus de toute modification de l'accord nucléaire conclu avec le groupe 5+1, en réaction à l'ultimatum du président américain Donald Trump qui a exigé un durcissement des conditions de cet accord, selon un communiqué.

«La République islamique d'Iran (...) ne prendra aucune mesure au-delà de ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire, n'acceptera aucune modification de cet accord, ni aujourd'hui ni dans l'avenir, et ne permettra pas de lier l'accord nucléaire à d'autres questions», affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères, répétant que Téhéran refusait de «renégocier» cet accord.
Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, avait accusé vendredi soir le président Trump de chercher «désespérément» à saboter l'accord nucléaire conclu en juillet 2015 entre l'Iran et le groupe 5+1
(Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie). Le communiqué iranien accuse Donald Trump de «poursuivre ses actions hostiles contre le peuple iranien comme il l'a fait depuis un an».
Il accuse Washington de «violer de manière explicite» trois sections de l'accord, y compris le paragraphe 26 qui appelle les Etats-Unis à agir «en bonne foi pour soutenir le JCPOA» et permettre que l'Iran puisse profiter de la levée des sanctions.
Le communiqué du ministère des Affaires étrangères dénonce «la politique hostile du pouvoir américain à l'égard du peuple iranien», critiquant de nouvelles sanctions américaines visant «des ressortissants iraniens et étrangers».
Il prévient que l'Iran répondra par une «action sérieuse» à la décision «hostile et illégale du régime de Trump d'ajouter le nom de l'ayatollah Sadegh Amoli Larijani, chef de l'autorité judiciaire de la République islamique, sur la liste des nouvelles sanctions américaines (qui) va au-delà de toutes les lignes rouges et viole le droit international».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha