Accueil |Internationale |

AFRICAINS EN LIBYE

Quelque 13 000 migrants ont été évacués

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

évacués de Libye depuis début décembre, a assuré lundi soir le président de la Commission de l'Union africaine, près de deux mois après des révélations sur l'esclavage de migrants dans ce pays nord-africain. Début décembre, l'Union africaine avait dit ambitionner de rapatrier 20.000 migrants avant la mi-janvier, et si M.Faki a reconnu «un peu de retard», il a également assuré que le processus est «en cours». «Nous sommes aux alentours de 13.000», a soutenu M. Faki, lors d'une conférence de presse à la fin d'un sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba. «Nous recevons (des migrants, ndlr) jour par jour (...), les deux-tiers sont déjà rapatriés, et le processus continue». Après les révélations récentes de migrants noirs vendus «comme des esclaves» en Libye, neuf pays européens et africains appuyés par l'ONU, l'Union européenne et l'Union africaine, ont décidé de mener des «opérations d'évacuation d'urgence» de migrants victimes de trafiquants. Les rapatriements ont notamment pu avoir lieu grâce à des vols affrétés par des pays africains. Le Niger et le Rwanda ont par ailleurs offert l'asile à ceux qui ne pouvaient pas retourner dans leur propre pays.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha