Accueil |Internationale |

PRÉSIDENTIELLE EN RUSSIE

Moscou estime le "Rapport Kremlin", une tentative d'ingérence

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le «Rapport Kremlin» rédigé par les Etats-Unis, qui contient une liste de sanctions potentielles contre des citoyens russes pro-Kremlin, est une tentative ouverte d'ingérence dans l'élection présidentielle russe de mars prochain, a déclaré lundi soir le Kremlin. «Nous considérons de fait qu'il s'agit d'une tentative directe et évidente de faire coïncider certaines mesures avec les élections, afin d'essayer de les influencer. Nous sommes en désaccord avec cette pratique, et nous sommes convaincus qu'elle n'exercera aucune influence», a déclaré le porte-parole présidentiel Dimitri Peskov. Le Département américain du Trésor devrait publier le «Rapport Kremlin» lundi. Ce document pourrait servir de base à de nouvelles sanctions potentielles à l'encontre des citoyens russes que les autorités américaines considèrent comme proches du Kremlin. Moscou analysera ce rapport et les mesures qui en découleront afin de protéger ses intérêts et ceux des entreprises russes concernées dès que le document sera rendu public, a précisé M.Peskov. L'ambassadeur américain en Russie, Jon Huntsman, a cependant déclaré que ce rapport ne contiendrait rien de nouveau, dans la mesure où il a été rédigé conformément à la législation américaine il y a déjà six mois de cela.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha