Prévisions pour le 18 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 16 °C
28
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
30
 Tamanrasset Min 13 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 9 °C Max 17 °C
28
 Alger Min 10 °C Max 19 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
28
 Annaba Min 11 °C Max 18 °C
39
 Mascara Min 9 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
28
 Oran Min 12 °C Max 22 °C
28
 Illizi Min 14 °C Max 27 °C
32
 Tindouf Min 13 °C Max 21 °C
28
 Khenchela Min 4 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 7 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 9 °C Max 19 °C
28
Accueil |Internationale |

SITUATION SÉCURITAIRE EN AFRIQUE DE L'OUEST ET AU SAHEL

L'ONU exprime son inquiétude

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué mardi soir les évolutions positives survenues dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, mais s'est cependant déclaré très préoccupé par la situation sécuritaire problématique qui règne dans la région.

Dans un communiqué présenté par Kairat Umarov, qui préside le Conseil de sécurité pour le mois de janvier, les 15 membres du Conseil ont exprimé leur soutien complet au Représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohamed ibn Chambas. La région africaine du Sahel correspond à la zone de transition éco-climatique et biogéographique entre le Sahara au Nord et la savane soudanienne au Sud. Saluant le nouvel élan de la stratégie intégrée de l'ONU pour le Sahel, le Conseil a souligné la nécessité pour les divers acteurs nationaux en présence de travailler de concert pour «préparer et organiser des élections pacifiques, transparentes et crédibles, avec des chances égales pour tous les candidats, et une participation accrue des femmes». Le Conseil a également salué l'organisation d'élections pacifiques au Liberia en 2017, et a réaffirmé «l'importance de maintenir l'attention internationale sur ce pays» après le retrait de la Mission des Nations unies au Liberia (Minul) le 30 mars, en soulignant notamment l'importance de la Commission de consolidation de la paix à cet égard.
Le Conseil a réitéré ses inquiétudes quant à la situation en Guinée-Bissau, appelant les dirigeants politiques à appliquer l'Accord de Conakry dans les plus brefs délais. Il a en outre indiqué que la situation était également préoccupante au Togo, et a salué les efforts régionaux destinés à trouver une issue par le dialogue. Pour ce qui est de la situation sécuritaire en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel, le Conseil a pointé du doigt les menaces posées par les attaques terroristes asymétriques, la piraterie maritime et le crime organisé transnational, dont le trafic d'êtres humains, d'armes, de drogues et de ressources naturelles, soulignant que ces menaces étaient souvent liées entre elles.
Dans le communiqué du président du Conseil, les 15 membres ont salué le rôle joué par les pays d'Afrique de l'Ouest et du Sahel dans la mise en place d'initiatives destinées à répondre aux défis en matière de sécurité. Ils ont également loué les efforts de l'Union africaine, de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) et des pays membres dans la région pour renforcer la sécurité des frontières et la coopération régionale. Pour ce qui est du trafic d'êtres humains, le Conseil a réaffirmé sa ferme condamnation de cette pratique, et ce quelles que soient les circonstances.
Il a souligné la nécessité de maintenir une cohérence dans les efforts déployés par l'ONU contre ce problème, et a reconnu qu'il était vital de continuer à travailler vers une approche améliorée, compréhensive et coordonnée. Il a également appelé à davantage de coopération entre l'Union européenne, l'Union africaine et l'Organisation, notamment par le biais de la Force opérationnelle conjointe.
Le Conseil a exprimé son intention de surveiller la situation en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel, et a demandé au secrétaire général de continuer à l'informer des efforts et progrès réalisés par la Cedeao.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha