Prévisions pour le 18 Octobre 2018

 Adrar Min 17 °C Max 29 °C
32
 Laghouat Min 11 °C Max 20 °C
32
 Batna Min 11 °C Max 17 °C
11
 Biskra Min 15 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 18 °C
11
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
11
 Saïda Min 9 °C Max 22 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 22 °C
47
 Mascara Min 11 °C Max 23 °C
39
 Ouargla Min 16 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 14 °C Max 24 °C
39
 Illizi Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tindouf Min 16 °C Max 28 °C
23
 Khenchela Min 12 °C Max 18 °C
39
 Mila Min 14 °C Max 21 °C
11
 Ghardaïa Min 13 °C Max 23 °C
32
Accueil |Internationale |

DIPLOMATIE

La Haye retire son ambassadeur en Turquie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les Pays-Bas ont annoncé hier le retrait de leur ambassadeur à Ankara, refroidissant davantage les relations entre les deux pays au plus bas après que La Haye a refoulé l'an dernier deux ministres turcs du sol néerlandais. Depuis, malgré des discussions, «nous ne sommes pas parvenus à trouver un accord sur la manière dont la normalisation devrait avoir lieu», a déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères Halbe Zijlstra dans un communiqué. Le gouvernement néerlandais a par conséquent «décidé officiellement de retirer l'ambassadeur des Pays-Bas à Ankara, qui n'a plus accès à la Turquie depuis mars 2017», a poursuivi le ministère. Réciproquement, «tant que les Pays-Bas n'ont pas d'ambassadeur en Turquie, les Pays-Bas n'accorderont pas d'autorisation pour l'entrée en fonction d'un nouvel ambassadeur turc aux Pays-Bas», ont affirmé les autorités. Les relations entre les deux pays s'étaient envenimées après l'interdiction faite en mars 2017 à l'avion du ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu de se poser sur le sol néerlandais. Le chef de la diplomatie turque devait s'exprimer en faveur du président Recep Tayyip Erdogan lors d'un meeting organisé pour la communauté turque à Rotterdam à l'occasion de la campagne du référendum sur le renforcement des pouvoirs présidentiels. En réaction à cette interdiction, la ministre turque de la Famille Fatma Betül Sayan Kaya avait, quelques heures plus tard, rejoint Rotterdam en voiture depuis l'Allemagne. Des émeutes avaient éclaté alors qu'elle avait été bloquée à quelques mètres du consulat avant d'être raccompagnée à la frontière allemande par les autorités néerlandaises. Environ un millier de manifestants avait été dispersé par la police. La Turquie avait ensuite exigé des excuses de la part du Premier ministre Mark Rutte pour le traitement réservé à sa ministre de la Famille et refusé le retour de l'ambassadeur néerlandais qui était hors du pays.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha