Accueil |Internationale |

LIBAN-TERRORISME

Deux morts dans une opération antiterroriste

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un soldat libanais et un terroriste ont été tués lors d'une opération antiterroriste à Tripoli, la grande ville du nord du pays, théatre d'affrontements sporadiques ces dernières années, a annoncé hier l'armée. Les échanges de tirs se sont déroulés dimanche soir dans le quartier de Bab al-Tebbané.
«Un soldat a été tué et plusieurs autres ont été blessés» quand ils ont été pris pour cible, y compris à l'aide de grenades, a indiqué l'armée sur son site internet. Un des assaillants, Hajer al-Abdallah, présenté comme un «terroriste», a été tué, tandis que son frère a été arrêté. «Des armes et des munitions ont été retrouvées», a ajouté l'armée, sans autre précision sur les hommes visés par le raid. Deuxième ville du Liban, Tripoli a été directement affectée par le conflit qui ravage la Syrie voisine depuis 2011. Des affrontements violents ont opposé à plusieurs reprises le quartier de Bab al-Tebbané au quartier de Jabal Mohsen, entraînant le déploiement de l'armée en 2014. Pendant plusieurs années, les terroristes du groupe autoproclamé «Etat islamique» (EI/Daesh) ou de l'ex-branche du réseau terroriste Al Qaîda ont en outre maintenu une présence à la frontière entre la Syrie et le Liban, et plusieurs attentats meurtriers ont été menés dans le pays, notamment en 2015 dans la banlieue de Beyrouth.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha