Accueil |Internationale |

GOLFE DE GUINÉE

Un navire indien relâché par les pirates

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un navire indien transportant de l'essence, avec à bord un équipage de 22 Indiens, a été relâché par les pirates qui s'en étaient emparés dans le Golfe de Guinée il y a près d'une semaine, a indiqué hier l'armateur du navire. «Le Marine Express, qui a été attaqué puis capturé par des pirates dans le Golfe de Guinée le 1er février, est de retour sous le commandement de son capitaine et de son équipage», a précisé la compagnie maritime Anglo-Eastern, basée à Hong Kong. Les autorités avaient perdu le contact jeudi avec le MT Marine Express, un vaisseau battant pavillon panaméen qui transportait 13 500 tonnes de carburant et mouillait au large du Bénin. L'entreprise indique que «tous les membres d'équipage seraient indemnes et en bonne santé et la cargaison de 13 500 tonnes d'essence intacte», félicitant les marins pour leur «courage et force dans la gestion de cette situation difficile».
En janvier dernier, un autre navire indien avait disparu au large des côtes du Bénin et son détournement a été confirmé deux jours plus tard.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha