Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |Internationale |

SANCTIONS DE LONDRES CONTRE LA RUSSIE

Moscou menace de révoquer les licences des médias britanniques

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Tous les médias britanniques exerçant en Russie, risqueront d'être fermés», en réponse à une éventuelle fermeture de la chaîne de télévision RT au Royaume-Uni, a mis en garde mardi soir la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. «Je peux vous le dire d'emblée: aucun média britannique dans notre pays ne fonctionnera plus s'ils ferment RT», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe à la chaine de télévision Rossiya-1. Quelques parlementaires ont appelé le gouvernement britannique à imposer des mesures restrictives à la chaîne de télévision RT allant jusqu'à lui retirer ses licences de diffusion au Royaume uni. Theresa May, Première ministre britannique, n'a pas donné de réponse directe, mais a rappelé qu'elle discuterait avec les parlementaires des mesures à l'encontre de la Russie hier. La chaîne de télévision RT a réagi à cet appel des parlementaires britanniques et a déclaré que les limites imposées sur son activité au Royaume-Uni mènent encore à une plus grande polarisation au sein de la société. La rédactrice en chef de l'agence Sputnik et de RT Margarita Simonian a fait savoir que suite à une éventuelle révocation de licence de RT, la réponse de la Russie sera symétrique. Les relations entre Londres et Moscou se sont envenimées ces derniers jours suite à l'affaire de l'empoisonnement d'un ex-agent double russe et de sa fille au Royaume-Uni.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha