Accueil |Internationale |

ATTAQUES OCCIDENTALES EN SYRIE

Des manifestants s'en prennent à la statue de Truman à Athènes

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La statue du 33ème président américain, Harry Truman, à Athènes a été prise pour cible hier par un groupe de jeunes manifestants, proche du Parti communiste grec KKE, qui protestaient contre les récentes frappes occidentales en Syrie, selon la police. Alors que près de 700 personnes, selon la police, marchaient dans le centre d'Athènes, scandant des slogans anti-américains et se dirigeant vers l'ambassade des Etats-Unis, un groupe d'une cinquantaine de jeunes est sorti du cortège et tenté à l'aide d'une corde de faire tomber la statue de Truman, située près du centre-ville. Le rassemblement était organisé par le groupe estudiantin Mas, proche du KKE.
Les forces antiémeute sont aussitôt intervenues pour repousser les manifestants en lançant des gaz lacrymogènes. Erigée dans les années 1960 dans le quartier de Pangrati, à moins d'un kilomètre du Parlement, la statue de Harry Truman est devenue la cible symbolique du sentiment anti-américain en Grèce, nourri après le coup d'Etat des colonels en 1967, soutenu par la CIA.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha