Accueil |Internationale |

NIGERIA

Au moins 16 morts dans une série d'attaques contre des villages

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moins 16 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque dimanche dernier par des inconnus armés de plusieurs villages dans l'Etat nigérian de Kogi (centre-sud), selon la presse locale. Le chef de la police de l'Etat, Ali Janga, a indiqué que 10 personnes avaient trouvé la mort dans l'attaque du village de Kpanche, à savoir cinq civils et cinq assaillants qui ont trouvé la mort lors de l'intervention des forces de sécurité.
Le chef de la communauté de Mozum, Khalid Bukar, a indiqué à la presse que les violences s'étaient ensuite étendues à deux autres villages, portant le bilan provisoire à 16 morts. A moins d'un an de la prochaine élection présidentielle, les tensions minent de plus en plus la campagne nigériane où les conflits opposent les forces armées au groupe terroriste Boko Haram, mais également les agriculteurs sédentaires aux éleveurs nomades, au nord, et les mouvements séparatistes pro Biafra aux autorités d'Abuja.
L'année dernière, le groupe extrémiste Boko Haram s'était emparé de territoires entiers dans le nord-est du Nigeria mais s'il perdu beaucoup de terrain en 2018 face à une armée mieux entraînée et surtout mieux équipée, il n'en poursuit pas moins des attaques et des attentats-suicides contre les civils et les militaires, imposant un climat de terreur dont il tire profit avec les enlèvements comme celui de la centaine de lycéennes de Chibok.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha